Archives du blog

Carte postale été 2015 #2 : Prague

Ah Prague, ville aux cent clochers, cité romantique, « capitale magique de l’Europe » d’après André Breton, ville magique, culturelle… Oui Prague, c’est tout ça. Avec 5 à 7 millions de touristes. Et quand on est au milieu, on se rend compte de ce que c’est que 5 à 7 millions de touristes. Au même endroit. Mais après avoir pris le temps de prendre le pouls de la ville, on apprend vraiment à apprécier la Prague changeante, à la fois moderne et ancienne mais toujours si belle. Lire la suite

J’irai dormir chez vous : Le Havre !

On continue notre Tour de France des GB, avec Greta, qui nous parle aujourd’hui du Havre. Ça tombe bien, le Tour de France des coureurs cyclistes y a fait halte il y a quelques jours à peine. Mais promis, on ne parle pas (beaucoup) de vélo dans cet article.

– Brièvement, comme décrirais-tu Le Havre ?

Une ville singulière – vraiment. Aucune autre ville de France ne ressemble au Havre : ville très jeune fondée en 1517, elle n’a raison d’être que par son port. Et ce qui a été son atout majeur est ce qui a signé son arrêt de mort en une nuit de 1944, au cours de laquelle la ville a été détruite à quasi 100%. Pour être reconstruite par un architecte plein d’audace, Auguste Perret, très longtemps décrié puis finalement encensé par la critique, et finalement par l’UNESCO. On est donc passé de ville moche et triste à « the place to be ». Plein de paradoxes qui font du Havre ce qu’il est – une ville singulière, je vous le dis !

Immeuble de logement construit par Auguste Perret lors de la reconstruction du Havre

Immeuble de logement construit par Auguste Perret lors de la reconstruction du Havre

Lire la suite

Le rêve balinais

Pour notre voyage de noces, mon (tout nouveau !) mari et moi avons décidé de passer 12 jours à Bali, en Indonésie. Pour celles qui, comme moi, ne sont pas copines avec leur carte de géographie, Bali, pour faire simple, c’est juste au-dessus de l’Australie. Oui, voyage de noces oblige, on a décidé de ne pas faire les choses à moitié. Après 18 heures de voyage, plus 9h d’escales, nous voilà donc arrivés à Denpasar, capitale de cette petite île de 5 600 km². Un petit coin de paradis, seul hindouiste dans le plus grand pays musulman du monde, donc, à condition de ne pas avoir peur de la voiture. Rien n’est loin, mais tous les trajets sont longs car la vitesse moyenne oscille entre 20 et 30 km. Toujours est-il que nous rejoignons notre hôtel à Ubud, capitale culturelle du pays. Et là, c’est le dépaysement assuré.

Ubud et ses rizières, vue de notre chambre.

Ubud et ses rizières, vue de notre chambre.

Lire la suite

J’irai dormir chez vous: Strasbourg

Retour en France cette fois-ci avec les conseils avisés de deux (fraichement) strasbourgeoises pour découvrir la ville et tous ses meilleurs recoins. Light et Chudesa ont bien voulu répondre à mes questions, pour votre plus grand plaisir (et curiosité !).

Brièvement comme décrirais-tu Strasbourg ?

Chudesa: c’est une ville à taille humaine, où en tant que campagnarde je ne me suis pas sentie perdue dans les grandeurs, la seule chose qu’on peut voir de loin dans le ciel c’est la cathédrale (et pas la pointe moche de l’église à côté de chez moi, heureusement), et c’est génial ! Elle a beaucoup de charme : la Grande île, qui correspond au centre historique de la ville, est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, et c’est tout à fait justifié. C’est une ville étudiante et on a donc mis en place plein de choses en leur faveur, notamment la carte culture qui m’a permis d’aller au théâtre pour 5,50€ et au cinéma pour 4€. On entend toutes sortes de langues dans la rue, et la frontière avec la ville allemande de Kehl a un très grand intérêt pour les filles parce que dans ce merveilleux pays les cosmétiques ne coûtent pas grand chose.

La Grande Ile

La Grande Ile

Light: C’est une ville dynamique, bien marquée par la culture alsacienne et en même temps pleine de modernité.

Lire la suite

Blogtrip: partir en voyage sans bouger de chez soi.

La magie des blogs et surtout leur diversité permet de se perdre dans la contemplation de choses extraordinaires en un clic et sans bouger le petit doigt ! Les blogs de voyage vous offriront donc bien des escapades sans dépenser le dur salaire gagné. C’est l’occasion pour ceux qui ont en horreur l’avion ou le train de voir des contrées lointaines ! Ces blogs en remplaceraient presque le Guide du Routard et autres compères pour trouver des adresses qui déchirent à Senmonorom, Cambodge. Enfin bref, les blogs de voyage ont une liste d’atouts considérables, et notamment celui de nous faire rêver avec des photos aux couleurs éclatantes ! N’attendons plus, VOY-A-GEONS. Sur la toile au moins.

Two travelling birds

Un jeune couple a décidé de partir faire le tour du monde et tiennent depuis un blog pour nous faire partager leur vision du voyage… tout en photos. Quelques clichés, pour le plaisir des yeux. Toutes les photos mèneront aux articles de leur blog consacrés à la destination en question!

Les chutes de d’Iguazu, Argentine – Twotravellingbirds

Lire la suite

Une garde-robe par destination… #2 !

Faites abstraction du climat de votre futur lieu de vacances, laissez consciencieusement Quechua et Tribord aux baroudeurs et réunissez tous les efforts intellectuels possibles, vous arriverez nécessairement à la conclusion suivante : il vous faut, tout simplement, une tenue qui aille avec le lieu où vous aurez choisi de passer ses vacances!

Et oui, la rubrique « une tenue pour une destination » reprend du service pour cet été (mais je vous invite à relire la première qui couvre déjà six destinations et avec un peu de chance, celle que vous vous apprêtez à rejoindre bientôt). Que vous soyez au départ pour Honolulu, Bombay, Tokyo ou Le Caire (ou toutes autres destinations voisines) vous trouverez dans cet article quelques tenues pour vous mettre dans le bain et être raccord avec l’esprit de la région qui vous accueillera !

Commençons avec la capitale du soleil levant, Tokyo.

Lire la suite

Londres, la ville qui bouge

Survivre à la bouffe anglaise, ne pas se perdre dans les couloirs du tube et éventuellement penser à se baisser pour ne pas avoir la tête qui dépasse des portes, ne pas ramener toutes les merveilles vestimentaires d’Oxford Street et Camden Town dans sa valise, manger indien à défaut de ne pas pouvoir aller en Inde, manger un véritable fish & chips et trouver cela génial, prendre en photo discrètement le punk de quarante balais qui distribue des tracs pour la minuscule boutique de piercings et tatouages au fond à gauche sur Camden Market, prendre le bus à étage pour voir les gens d’en haut, rester une demi-heure au comptoir avec le barman pour trouver une bière parmi les quelques milliards de choix possibles (en comptant importations et locales), prendre l’apéro à 17h et être pompette sans remords à 19h15… FAIT ! Lire la suite

Séjour à New York

Enfin à New York ! Jusqu’ici j’avais soigneusement évité la ville qui fait le plus rêver… tout le monde ou presque : d’abord, après 2 voyages en Californie adolescente, confrontée aux portes des clubs, bar, salles de concerts irrémédiablement closes devant mon mètre 58 (et mes 16 ans, puis 18 ans), je m’étais promis de n’aller à NYC qu’à 21 ans (l’âge de la majorité américaine). Histoire de ne pas repartir frustrée de ne pas avoir pu expérimenter la ville de nuit. Mais mon histoire d’amour avec la côte Ouest s’est prolongée, et il a fallu encore quelques printemps, quelques fashions weeks, 3 saisons de Gossip Girl avant que je cède à la pression mondiale : oui, c’est bon, moi aussi je vais visiter NYC et prétendre au retour que Paris c’est fini, enterré et subclaquant.

J’avais pourtant toutes les raisons du monde d’aller à New York : comme tout le monde j’adore Woody Allen, je soupire devant les atermoiement de Carrie Bradshaw, je regardais Friends au collège (oui au collège) (sur France 2), je lis religieusement le Sartorialist, je suis en pâmoison devant Bored To Death, bref New York c’est une de ces villes dont on a une image toute faite avant d’y aller, une de ces villes où l’on parle tellement français, desservie limite par une navette Roissy Charles de Gaulles – JFK Airport, que c’est devenu trivial, banal d’y aller en vacances, même de s’y installer. En gros : c’est la très grande banlieue parisienne, accidentellement séparée par un océan, et juste dix fois plus excitante. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :