Archives du blog

Carte postale estivale # 3: Amorgos

Kalimera !

Je vous épargne les habituels: » il fait beau », » la mer est bonne » et « je mange beaucoup de glace » que l’on trouve sur les cartes postales régulièrement. Cet été je suis partie en Grèce et plus précisément à Amorgos, l’une des îles sur lesquelles j’ai posé mon sac-à-dos quelques jours.

IMG_5477

Amorgos est située dans l’archipel des Cyclades. Elle est l’une des îles les plus à l’est du pays, proche des îles turques. On y accède en six heures de ferry, chaotiques parfois, mais récompensées dès que l’on pose le pied sur le quai du port de Katapola ! C’est une île traversée de tout son long par une chaîne de montagnes qui culmine à un peu plus de 800 mètres d’altitude – le Mont Krikelos. On y vient si on cherche la tranquilité, la nature, les longues marches pédestres et pour les fans de Luc Besson et notamment du Grand Bleu. En effet, c’est sur cette île qu’une partie du film a été tournée en 1988.

Avec ses huit mois d’été, il fait bon vivre sur l’île et les habitants (près de 1800) y sont très chaleureux (comme dans toute la Grèce d’ailleurs…) ! Lire la suite

Carte postale été 2015 #1 : La côte de Granit Rose !

Au mois d’août, les comités aussi partent en vacances, mais ils ne vous oublient pas ! Chaque semaine, vous recevrez une carte postale d’une de nos rédactrices ou animatrices, depuis son lieu de vacances. Histoire de vous donner encore un petit goût de dépaysement, pour celles qui sont déjà rentrées, et pourquoi pas, des idées de destinations pour celles qui ne sont pas encore parties.

Cette semaine, c’est une carte postale qui vous arrive de Bretagne. Et non, elle ne vient pas de Stormy (qui est un peu en vacances toute l’année, n’est-ce-pas) !

La Côte de Granit Rose, dans les Côtes d’Armor, la partie nord de la Bretagne, c’est mon petit paradis. Chaque année, j’y passe au moins une partie de mes vacances d’été et ce depuis mes premiers mois. Je ne me lasse pas des couleurs changeantes de la mer et des rochers, des formes incroyables de ceux-ci, de l’atmosphère qui se dégage de ces petites villes balnéaires. Ce n’est pas pour rien si de nombreux peintres, dont Maurice Denis et Mathurin Méheut, sont tombés sous le charme au début du XXème siècle.

vue

Lire la suite

Carte postale #1: une semaine dans les Gorges du Verdon.

Je vous ai assez saoulé avec ça, depuis des mois, la France entière le savait : je suis partie en vacances, dans les gorges du Verdon, plus précisément, à Castellane !
Afin de clôturer cette parenthèse « c’est l’histoiiiiiire de ma viiiiiie », je vais vous pondre un article aux petits oignons qui je l’espère, vous donnera envie d’aller crapahuter dans les environs.

Parce que oui, qui dit vacances dans le Verdon dit : Vacances sportives !

Et il y en a pour tous les goûts : Escalade, via cordatta via ferrata, tyrolienne, rafting, Canoë, aqua-rando, canyoning, air-boat, hydro-speed, deltaplane, parapente, sauts à l’élastique, vélo, balades à cheval, balades à pieds…Et j’en oublie encore et encore !

Parlons tout d’abord de la charmante ville ou j’avais mon pied-à-terre : Castellane !

IMG_1122

Petite ville touristique sympa, avec les produits locaux, les bars ouverts tard, les marchands de glaces, les concerts sous ma fenêtre, les boulangeries qui ne comprennent pas notre demande quand nous, pauvres limougeauds on demande naïvement « BONJOUR, un PAIN svp… » « Euh… Une flûte ? Une baguette ? Un épi ? » « Ben non, un pain quoi, vérole…. », les restos cools qui proposent même des côtes de bœuf d’un kilo pour deux cuites à la broche, de quoi régaler vos chères papilles mesdames.

Lire la suite

Les belles images # 4 – Sous l’eau

En attendant les grandes vacances…

Lire la suite

En balade en Italie

Après un arrêt réglementaire à Florence pour se gaver d’art, de chianti et d’antipasti il est temps de sortir un instant le nez de la galerie des Offices : explorer les alentours vaut le coût. J’irais même jusqu’à dire qu’il y a difficilement meilleur endroit sur Terre que l’Italie pour une escapade en bonne compagnie. L’Italie, c’est simple, c’est le bonheur.

Cinque Terre, c’est un ensemble de cinq petits villages (dont Manarola) au bord de la Riviera formant le plus petit parc national d’Italie : vous ne les trouverez pas en Toscane mais dans une autre région toute proche, la Ligurie. Situées sur des façades aussi escarpées qu’accidentées, plongeant à pic dans la Méditerranée, les communes forment des criques parsemées de terrasses où l’on plante oliviers, citronniers et vignes : la quintessence de la dolce vita ?

Lire la suite

Carnet de voyage: somewhere in Togo

21 juillet, 19h34 heure locale : il fait nuit noire quand l’avion atterrit à Lomé, capitale du Togo. Ca y est je vais découvrir un bout d’Afrique noire, continent où je n’ai jamais mis les pieds. Mon plus grand rêve inavoué est sur le point de se réaliser. Lorsque je sors de l’avion, l’air chaud m’enveloppe et me transporte déjà.  Après beaucoup d’attente pour passer le contrôle de police et encore beaucoup d’attente pour récupérer mes sacs, je rejoins enfin les représentants de l’association qui m’attendaient de pied ferme mais avec un grand sourire. Je sens déjà que je vais me sentir bien ici.

Enfants dans la cour de notre chambre

Lire la suite

Les films de Noël par Zelia

Noel approche à grands pas. C’est le moment d’acheter votre sapin, de décorer votre maison, de mijoter de bons petits plats en écoutant des musiques d’ambiances et de vous blottir bien au chaud sous votre couette, une tasse de chocolat chaud à la main, un bon cookie fait maison dans l’autre et de vous prélasser devant un bon film qui vous plongera plus que jamais dans l’univers magique de Noël.

Le Classique Nostalgique

Maman j’ai raté l’avion et Maman j’ai encore raté l’avion

Je vous laisse choisir votre préféré, pour moi, ce sera le second.
Retrouver la bouille espiègle de Macaulay Culkin et de ses deux acolytes, Joe Pesci et John Heard, ça n’a pas de prix. Un plongeon vers l’enfance où l’excitation du matin de Noël était encore à son comble, et où l’on rêvait toutes de se retrouver dans une chambre d’hôtel à se gaver de glaces et où le petit Kevin et ses pièges ingénieux était notre héro. Et surtout, qui a oublié le fameux : « J’te donne dix secondes pour bouger ton gros cul dégueulasse de là ! Unnn… Deuuuux… DIX !! [BAM BAM BAM] Tu peux garder la monnaie, ça me dérange pas !« .

Maman j’ai raté l’avion

http://www.dailymotion.com/embed/video/x2p7p5

Maman j’ai encore raté l’avion Lire la suite

Majorque, une beauté gâchée

La situation: deux étudiantes sans revenus fixes, lasses des examens qui les fatiguent, environ mi-juillet, souhaitent passer des vacances loin de tout, de la grisaille, de l’été pourri, des gens aux sandales orthopédiques, des gens blancs comme des culs, et ce le moins cher possible. Tout cela en Allemagne. Il n’y a pas 36000 solutions, mais bien une seule, Majorque. Et c’est celle là, au vu des prix autre part, que nous avons dû choisir.

Ca ressemblait vraiment à ça!

Majorque est une île espagnole, face à la partie continentale, faisant partie de l’archipel des Baléares, avec entre autres Ibiza (vous savez, l’île où les idiots ch’tis Djézon et Kimberlyna tentent de faire carrière dans Entrevue!). Le climat y est paradisiaque, en août, anticyclone et 35 degrés sont de la partie. Cette île, dont le dialecte local est un dérivé du catalan, fait donc penser à quelques reprises à la capitale catalane chère à mon cœur, Barcelone. La Méditerranée y est bleue turquoise, les fameuses tapas et paellas y sont légion et ma peau blanc aspirine se trémoussait déjà d’impatience.

Jusque là, c’est parfait.

Sauf que.

Lire la suite

Comment ne pas s’ennuyer à la plage

Les mois de juillet/août riment pour beaucoup avec plage, farniente, soleil…en bref, vacances !

Après moult préparatifs et une dizaine de mois d’attente (parce que oui, on rêve d’y retourner dès la fin de l’été), le grand jour est arrivé : on pose ses valises, on enfile un maillot et on se rue dans l’eau, telle une amazone en chaleur.

Cependant, une baignade est vite terminée. On peut éventuellement se pavaner sous la douche commune, dégainer son gel douche spécial « Peaux sensibles à la fleur de papaye » et revenir en roulant de l’arrière train sur sa superbe serviette (ou son superbe transat, pour les plus chanceuses).

Mais là, avouez-le, nombre d’entre nous se posent LA question ultime : « Bon et maintenant, qu’est ce que je fais ? » A cette question plusieurs profils se dessinent :

Lire la suite

Une garde-robe par destination

L’activité qu’on a à peu près toute en commun cet été : à un moment ou à un autre, il faut faire sa valise. Quitte à monopoliser son neurone pour ne rien oublier, autant en profiter pour pousser le perfectionnisme au point de choisir ses vêtements en fonction de notre destination ! Après tout, on s’habille toujours pour un but : le travail, un rendez vous amoureux, un rendez vous entre copines… Alors pourquoi ne pas s’habiller suivant la ville où l’on se rend, comme pour mieux capter l’ambiance de notre lieu de voyages ?

Quelques valises à destination de Paris, Londres ou encore Moscou se sont d’ailleurs égarés à la rédaction de Glory Box, bien sûr nous n’avons pas pu résister à les ouvrir pour vous en montrer le contenu !

Maaaarcello! Maaaaaarcello! Come here!

Lorsque j’imagine Rome, j’imagine marcher toute la journée au milieu de sites historiques et culturels tous plus mythiques les uns que les autres et ce sous un très beau soleil bien sûr, s’arrêter pour déguster une gelato, grimper sur un vespa et voir la ville défiler, bref, la dolce vita, une vie légère, gaie et élégante, qu’on mène à plat (histoire de survivre) et vêtue de couleurs vives ! Dans votre valise pour l’Italie, je recommande des jupes et des robes pimpantes et estivales, bien colorées, quelques bijoux et surtout un sac glamour, pour tenter de rivaliser avec les italiennes… on se rend tout de même dans la patrie de Fendi, Cavalli et autres Gucci…

1. Pochette Roberto Cavalli ; 2. Ballerines J.Crew ; 3. Collier Forever 21 ; 4. Robe Mywardrobe ; 5. Robe Marc Jacobs ; 6. Collier Paraphernalia ; 7. Sandales Valentino ; 8. Chemisier Netaporter, Ceinture Forever 21; Jupe Acne Jeans ; 9. Lunettes Chloé.

Take me down to the paradise city!

On réduit souvent Los Angeles à la ville la plus ringarde du monde, une ville où Pamela Anderson serait encore en train de courir sur Malibu Beach et où le mauvais goût est roi. C’est vrai. Mais L.A., la super mégalopole de Californie, ce n’est pas que Hollywood Blvd, c’est aussi une ville en ébullition, aussi sauvage que dangereuse, c’est la ville des clubs, du surf, et des gangs. C’est la super star des blogs mode Rumi, de The Fashion Toast, qui à mon avis capte le mieux le style excessif et brutal de Los Angeles, si jamais vous faites un tour là bas, compensez les 35°C continuels à partir du mois d’avril avec du (très) court : adoptez un look rock’n’roll tellement premier degré qu’Axl Rose vous piquerait vos fringues : cuir, cloux, bling gothique, mais toujours féminin avec des coupes super près du corps et des talons vertigineux. Du mauvais goût tellement sexy, animal et franc, qu’il en devient stylé.

1. Sandales Dolce Vita ; 2. Bracelets Wet Seal ; 3. Lunettes Rayban ; 4. Sac Chanel ; 5. Mini jupe Philip Lim ; 6. Short Sass & Bide ; 7. Bracelets H&M ; 8. Bottines Louboutin ; 9. Bling Mickey Wet Seal ; 10. Débardeur Alexander Wang ; 11. Sweat Eruca.jp ; 12. Jean Balmain

Parfait pour réciter vos déclinaisons de grec ancien.

La Grèce… Explorer Athènes, jouer à Indiana Jones au Parthénon, bronzer dans les îles grecques, être étourdie de chaleur, et, pour parfaire le tableau, s’assortir au bleu des cyclades et de la Mer Méditerannée en ponctuant ses tenues de bleu : roi, klein, cyan, outremer… Toutes les teintes sont bonnes ! Comme on passe sa journée à crapahuter, on met dans sa valise des vêtements d’aventurières qui ne dépareilleront pas du paysage : des shorts, des blouses amples, et des accessoires en cuir naturel. Toute prête pour aller faire paître des brebis!

1. Combinaison Chloé, Ceinture Topshop ; 2. Short Abercrombie & Fitch, Ceinture Warehouse ; 3. Spartiates K Jacques ; 4. Châle John Lewis ; 5. Blouse Paul Smith ; 6. Sac  vintage ; 7. Lunettes Simone ; 8. Robe Marc Jacobs ; 9. Sandales Kors ; 10. Culotte Topshop ; 11. Boucle d’oreille Forever 21 ; 12. Bracelet Wetseal

Anna Karénine, tremble carcasse.

On aura toujours une bonne occasion de s’habiller comme une petite poupée, mais un détour au pays des Matriochkas fournit une assez bonne excuse pour remplir sa valise de très jolies petites chaussures colorées, capuchons délicats et autres robes de satin moirées. Dans la journée, pour aller voir de ses yeux les joyaux de l’art moderne russe, on se met au diapason avec une jupe à motif géométrique avant d’aller prendre le thé dans un salon de la capitale russe !

1. Châle Newlook ; 2. Talons Marieclaire ; 3. Talons Topshop ; 4. Chemisier Topshop, Jupe Marc Jacobs ; 5. Robe Wday ; 6. Cape Groove Market ; 7. Sac Marc Jacobs ; 8. Veste militaire H&M ; 9. Robe Miu Miu

Rendez-vous à présent en Asie du Sud-Est, où, climat tropical oblige on emporte avec soi que des robes amples en coton ou en lin qu’on peut rouler en boule sans crainte dans son sac à dos, des nus-pieds, et bien sûr, un panama, pour se la jouer Marguerite Duras en Indochine.

1. Spartiates Moonsoon ; 2. Short Eruca.jp ; 3. Chapeau American Eagle Outfitters ; 4. Sac Miss Selfridges ; 6. Robe vermillon Diane Von Furstenberg ; 7. Robe Hmr.jp ; 8. Blouse Eruca.jp

Il y a tout un tas de vérités populaires plus ou moins bon enfant qu’on aime énoncer à propos de nos voisins les anglais, et parmi elles, quelques unes bien sûr concerne la mode, on la dit toujours plus excentrique et débridée outre manche, une chose est sûre les anglais sont bien plus férus de motifs que les français, après tout, c’est à eux qu’on doit plaid et liberty, ces deux tissus qui reviennent régulièrement à la mode. Pas question alors de débarquer (ou de revenir) d’Angleterre sans l’indispensable jupette à motif fleuri qu’on trouve dans une petite friperie et qu’on porte bien haut, éventuellement avec une ceinture pour bien marquer la taille, telles environ 7 londoniennes sur 8. Les sneakers Keds étant à Londres ce que les tennis Bensimon sont à Paris, vous ne détonerez pas si vous en avez au pied, pour celles qui font de l’urticaire face au «casual footwear» on se chausse d’oxford très locales !

1. Cardigan Chickdowntown ; 2. Oxford Mick Margo ; 3. Lunettes Girlprop ; 4. Sac Newlook ; 5. Débardeur Erin Wasson, Ceinture Topshop, Jupe Gucci ; 6. Foulard Wetseal ; 7. Mini jupe Cos ; 8. Débardeur Forever 21 ; 9. Chapeau Eugenia Kim ; 10. Tennis Keds champion

Pariiiiis

Le style parisien a fait le tour de la planète, chaque fille à un moment ou à un autre de sa vie aura rougi qu’on lui trouve une ressemblance avec une «parisienne», dont l’essence première serait d’être chic avec trois fois rien, et l’essence seconde, d’être chic en toutes circonstances avec trois fois rien. Plutôt que d’appréhender ce sybillin «je ne sais quoi» qui transformerait (soit disant) le banal uniforme «jean, pull loose, trench» en sainte trinité du style et loser en échouant dans le gouffre terrible du «no look», mieux vaut remplir sa valise de tout ce que nous inspire Paris, au moment où la capitale est la plus belle : au printemps bien sûr ! Un style sûr, girly et poétique pour flâner le long de la Seine et lire dans les jardins : de petites chaussures plates, ou des ballerines, des couleurs pastels assortis aux macarons de Pierre Hermé, et des touches de détails mignons et rétro, un canotier, des noeud ou bien un médaillon !

1. Tennis Bensimmon ; 2. Oxford Scooter ; 3. Robe Eruca.jp ; 4. Robe Eruca.jp ; 5. Canotier Marc Jacobs ; 6. Blouse Wetseal ; 7. à 9. : Médaillon, Tee shirt et Jupe Zozo ; 10. Sac Lulu Guiness

Alors, pour quelle destination embarquerez vous ?

%d blogueurs aiment cette page :