Archives du blog

Le film de l’été: Super 8

Pour le synopsis, Super 8 raconte l’histoire d’une bande de pré-ados qui tournent un film amateur et qui sont témoins d’un accident de train qui va bouleverser leur vie et celle de toute leur banlieue.

La promo du film aura bien insisté sur le fait que le film est un hommage aux films de Spielberg. Et aux médias d’ajouter qu’il serait même un passage de relais entre Steven Spielberg et JJ Abrams (Jeffrey Jacob pour son nom complet) . JJ Abrams, qu’on aura tous découvert avec la série Alias, et plus tard avec Lost ou Fringe, réalisateur de Mission Impossible 3 et Star Trek, est un spécialiste en terme de scenarii chiadés, maîtrisant bien le déroulé de mystères pesants. Il a su montrer qu’il savait intégrer la science-fiction à des situations réalistes, comme l’avait fait Steven Spielberg.

Lire la suite

United States of Tara, ou comment se sentir un peu moins folle

Tara Gregson pourrait mener une vie paisible dans sa banlieue typiquement  américaine et paumée, elle pourrait faire des hamburgers maison à ses enfants qu’elle glisserait dans des sacs en papier pour le midi, elle pourrait aussi faire comme tout le monde quand on a des soucis, aller voir un psy, pleurer un peu sur le canapé, et s’en aller.

A la place, Tara Gregson a de multiples personnalités. Plus que de multiples personnalités, Tara a de véritables alter égo qui ont une place (voire prennent sa place) dans la famille Gregson.

C’est sa façon à elle d’exorciser ses démons : il y a T., adolescente folle du cul prête à dégainer string et gloss à chaque coin de rue, Alice, horripilant cliché maternel tout droit sorti des années 50, et Buck, le vétéran du Viet Nam alcoolique (pléonasme) et sa tendance à laisser trainer sa langue dans des nids à MST (miam). Si on se limite à ses trois là, c’est déja la merde. Et penser que Tara va s’arrêter là, c’est mal connaitre Diablo Cody. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :