Archives du blog

Qui est la It-Girl ?

La it-girl ?

– « une fille qui fait beaucoup la fête »
– « quelqu’un qui connaît plein de monde »
– « une fille avec du style, et auxquelles les autres filles s’identifient ».

Une it-girl, c’est tout ça à la fois.

Une fille qui capte l’air du temps et l’exhale, au point d’en devenir une icône : des années 20, on retient les flappers ou garçonnes, des années 60 les beautés dérangées gravitant autour des groupes de rock de l’époque : groupie comme Pamela des Barres ou mannequin comme Twiggy… La it-girl est donc avant tout une fille qui attire, qui a ce truc, ce je-ne-sais-quoi, it, d’hypnotisant, auquel on ne peut pas résister. Elle déclenche des coups de foudre. Sa a simple façon d’être fait fantasmer et suscite un désir frénétique.

Ou, comme l’écrivait Elinor Glyn au début du xxème siècle, « le it est cette qualité possédée par certains individus et qui attire tous les autres comme une force magnétique. Avec le « IT » vous conquérez toutes les hommes si vous êtes une femme, et toutes les femmes si vous êtes un homme. (…) Celui qui possède le «IT» doit absolument ne jamais manquer d’assurance et doit avoir un sex-appeal magnétique qui est irrésistible.» Vaste programme.

Séductrice, attirante, pétillante…  on ne s’étonnera pas de retrouver la it-girl dans le milieu de la fête. La it-girl pourrait être essentiellement réduite à un autre trope, la party girl, voire à la pro du scandale: avant toute chose, elle sait faire parler d’elle. Grâce à sa retombée médiatique, les multiples photos qui paraissent d’elles, la it-girl est aussi essentielle à l’industrie de la mode: elle stimule la passion et des milliers voudraient être elle car sa vie, en apparence du moins, a l’air pour le moins facile. On n’est pas it-girl sans être connue, sans avoir des admirateurs, jusqu’à être copiée.  Est-ce à dire que le seul avenir de la condition féminine c’est l’imitation et la consommation ? Revenons aux fondamentaux, qu’est ce que ce IT opérant comme un charme ensorcelant ?

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :