Archives du blog

J’ai testé pour vous: être aux rattrapages

Que toutes celles et ceux qui ont connus directement ou indirectement la hantise, le calvaire que dis-je le fardeau que sont les rattrapages lèvent la main ! On voit avant tout les rattrapages comme une seconde chance pour tous ces étudiants qui s’y sont pris un peu trop tard dans leurs révisions, auront eu le génie de faire l’impasse sur des notions qui sont malencontreusement tombées le jour J ou ont tout simplement raté un examen. Mais pour tous ceux qui se retrouvent, un mois après leurs potes de promo déjà en vacances, à gratter sur les bancs de la fac, la repêche c’est avant tout et principalement : la MERDE ! Personne ne se rend compte du poids que cela peut être, une enquête de terrain s’imposait.

© Stéphanie de Sakutin/AFP

© Stéphanie de Sakutin/AFP

Lire la suite

La lutte contre le stress des exams

Les fleurs éclosent, l’été est presque là, les températures montent, on enterre les gants et les écharpes… malgré cette ambiance légère, le mois de juin annonce quelque chose de bien moins agréable: les examens (et rattrapages). Collégiennes, lycéennes, étudiantes, vous allez toutes y passer.

Le stress se manifeste différemment pour toutes, et cela reste toujours très glamour: mains moites, nausées, vomissements, diarrhées, maux de ventre, maux de tête, hypertension, taticardie, insomnies, dépression…

Rassurez-vous, il y a d’autres remèdes que les yaourts Activia. Moi-même étant une grande stressée, j’ai décidé de mener une investigation sur les moyens de combattre le stress.

Les traitements médicamenteux

Je n’aime pas trop ça mais après une visite chez le médecin, c’est généralement vers cette voix que vous allez être dirigée. Il existe les fameux anxiolytiques qui à la longue créent un effet d’accoutumance et de dépendance, les benzodiazépines (atchoum). Ils sont efficaces car assez puissants: très rapidement vous allez vous sentir moins angoissée, mais cette sensation risque vite d’être suivie par une très grande fatigue. En effet, les anxiolytiques sont également prescrits pour les personnes ayant des troubles du sommeil. A éviter en conditions d’examens, ce serait dommage que vous dérangiez vos camarades en ronflant grassement et en laissant en prime une belle auréole de bave sur votre copie. De plus, ils ont souvent des noms un peu barbares qui ne donnent franchement pas envie d’en parler entre copines: Tranxene, Valium, Lexomil, Rivotril, Xanax…

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :