Archives du blog

Pourquoi, finalement, c’était pas mieux avant

Le savoir populaire ne ment jamais : il est impoli de demander son âge à une femme, on vous l’a dit, répété, et d’ailleurs, d’ici quelques printemps, vous ressentirez sincèrement pourquoi on vous a bassiné avec une convention sociale bien hypocrite de plus. Un peu comme si on aimait pas trop trop voir le temps passer, les bougies s’accumuler sur le gâteau, et pourtant, y’à des périodes dans la vie qu’on revivrait pas forcément avec plaisir, même si on a tendance à idéaliser le passé. Premier cas d’école qu’on étudiera aujourd’hui : l’adolescence, pour ou contre ?

Pouvoir d’achat VS argent de poche

Tremble carcasse, on parle même finances sur Glory-box. Quelle est la différence majeure entre une jeune fille de 15 ans et une jeune fille de l’âge canonique de 20 ans ? Sa fraîche majorité ? Son nombre de paire de chaussures ? Sa résistance à l’alcool ? Que nenni, j’ai encore plus pragmatique : son compte en banque. Déjà, différence notable : il existe (nous sommes formels, 56% des jeunes filles de 15 ans sont dépourvues de cet indispensable outil à l’intégration sociale : le compte bancaire), seconde différence notable : il lui arrive même d’être créditeur !

Quand vous accumuliez baby sitting sur baby sitting ou faisiez la technique dite « des petits yeux mouillés » pour payer un ciné/macdo à 14 piges avec les copines, à 20 ans, vous réalisez qu’il ne vous faut plus un plan d’épargne quinquennal pour la moindre sortie shopping. Plusieurs raisons : vous vous êtes fait augmenté après avoir travaillé à la sueur de votre front, vous faites un autre job qui paye mieux, dans le pire des cas, vous avez sacrifié quelques étés à travailler.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :