Archives du blog

10 conseils contre le stress des exams

Ça y est, l’échéance arrive à grands pas et c’est maintenant que Monsieur Stress a décidé de sortir de sa tanière pour venir troubler votre période d’intenses (si si !) révisions. Mains moites, jambes flageolantes, difficultés à respirer, papillotement de la paupière, trou de mémoire, estomac noué, nausées… ces symptômes, vous les connaissez bien. Et pour cause, c’est le moment du bac et autres examens.

Que vous les enviez, les filles qui arrivent à l’examen complètement détendues et parfaitement prêtes à démarrer l’épreuve, avec une zénitude qui vous énerve. Pour éviter que vous provoquiez un crêpage de chignon en règle, voici deux trois conseils qui pourraient vous être utiles.

1. Réviser intelligemment

La première chose à se demander est : qu’est-ce qui vous stress ? Ne pas être à jour dans les connaissances ? Manquer de matière pour répondre aux questions ? Tomber sur un sujet que vous ne maitrisez pas ?  Stop ! Arrêtez de paniquer et dites-vous que vous n’êtes pas toute seule dans ce cas ! Malgré le plus grand sérieux et la meilleure volonté du monde, il est généralement impossible de tout boucler dans les temps. Alors pas la peine de se lancer dans d’ultimes révisions d’envergure, ni de gémir parce que « Mon Dieuuuuu pourquoi il y a cinquaannnnnnnnnte pages de socio ? Et trente-sept en histoire ?! Je déteste les profs, c’est nul ! ». Plutôt que de passer des heures à gémir, consacrer chaque jour une demi-heure à la lecture des cours anciens et une heure à celle des leçons récentes. Une prise de notes et des petits entraînements pratiques et le tour est joué ! Après quoi, vous aurez l’autorisation d’aller faire les magasins pour vous détendre les neurones.

2. Anticiper et maîtriser

Le stress se définit non seulement comme un état d’esprit mais encore comme le résultat de circonstances déroutantes. Il se manifeste dès lors que se produit un bouleversement dans les habitudes, donc pour un examen : lieux différents, horaires différents, visages différents… Ce serait plus simple de passer son bac dans son lit ! Pour éviter d’arriver la tête enfarinée et de découvrir que vous n’êtes pas au bon lycée, mieux vaut s’informer. Modalités et conditions des écrits ou oraux, attentes du jury, organisation des déplacements, faire la liste des papiers et du matériel nécessaires, récapituler les tâches à accomplir et SURTOUT de tirer bénéfice des erreurs commises aux concours blancs… Votre stylo bleu est tombé en panne sèche et vous n’en aviez pas prévu d’autre ? Prenez-en trois pour assurer le coup ! Vous aviez oublié votre carte d’identité ? Emportez votre passeport et votre carte dans votre sac !

3. Communiquer Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :