Archives du blog

Après Mai : la critique

On a du mal à croire que Olivier Assayas a déjà 57 ans. Et pour cause : il traîne sa mine d’éternel adolescent de festival de cinéma en projection de ciné-club, colle une bande son toujours pointue et rock à chacun de ses films, et cet hiver, à nouveau, nous parle dans son dernier long métrage, Après Mai, de ses thèmes favoris – renouant pour l’occasion avec le fil conducteur du début de sa filmographie : la jeunesse, l’éveil et l’urgence de vivre.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :