Archives du blog

24h dans la peau d’une française

Bonjour, je suis la française typique, celle à qui on ressemble toutes un peu, je m’appelle Marion, Manon ou Mathilde, et je m’en vais vous conter ma journée (typique elle aussi).

8h : – Je me lève…

– ET JE TE BOUSCULE, TU N’TE REVEILLES PAS, COMME D’HABITUUUUUDEUH !

Eh oui, comme chaque française, si j’ai le malheur de prononcer à voix haute « Je me lève« , la personne qui partage ma couche complétera par la chanson sus-mentionnée. Et si par hasard je dormais seule, mon cerveau se chargerait de me coller la chanson dans la tête. Une sorte de complot ourdi contre la société française par Claude François depuis l’au delà, vénère qu’il est d’être mort si connement.

8h30 : Je déjeune d’une baguette fraiche et d’un café noir en lisant le journal attablé à la terrasse d’un bistrot. Les barmen s’activent autour de moi, torchon sur l’épaule. Ils débarrassent des tables, essuient des verres.

Ca c’est une fois par an, quand je m’y motive, et encore, c’est forcément parce que je suis en avance pour un rendez vous (je me suis plantée d’horaire – je suis française, j’ai un problème avec les notions de temps). Si je ne me réveillais pas tous les jours en retard je mangerais surement des chocapics en pyjama devant Tfou, mais je préfère courir un marathon de mon lit à la douche, de la douche à mes chaussures, et de mes chaussures à la porte d’entrée, la bouche encore pleine de dentifrice. Comme dirait Florence Foresti « Quand je commence à 9h à 8h57 je suis encore dans mon lit, et je me dis « J’suis large » ».

La veille au soir j’avais préparé mes escarpins. Comme tous les matins je renoncerais, et mettrais mes ballerines.

9h : – Hey mamoiselle. T’es vraiment charmante. T’as un 06 ? Hey. Hey. HEY. Hey mais tu m’calcules pas ?! HEY ?! POURQUOI TU T’LA RACONTES ALORS QUE T’ES MOCHE ?!…

– *Pouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin pouin pouin pouin pouin pouin pouiiiiiiiiiiiiiiiiiin, pouin pouin pouin pouin pouiiiiin, pouin pouin pouin pouin pouin pouiiiiiiiiiinnnn, pouiiiiiinnnnn* (pas évident de faire la vie en rose à l’accordéon à l’écrit) Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :