Archives de Catégorie: The Fuck ?!

Instant Buzz : Une femme battue se photographie tous les jours

Une femme battue se serait photographiée tous les jours, puis aurait publié les photos sous forme de vidéo, comme cela s’est souvent fait, les yeux au beurre noir en moins. Voyez plutot :

Si aux premiers abords la vidéo peut émouvoir, on peut vite se demander si cette vidéo n’est pas virale, et prompte à lancer une campagne contre les violences conjugales. Pour l’instant, rien ne peut être affirmé, dans un sens comme dans l’autre (même si beaucoup de « make up artist » s’insurgent en donnant leur expertise quant à quel latex serait utilisé dans la vidéo).

Vous, qu’en pensez vous ?

Instant Buzz : la lettre d’un père à son fils secoue le web

L’émouvante lettre d’un père à son fils homosexuel, publiée par l’association FCKH8, a créé un petit tsunami sur le web : apparemment authentique, cette lettre, finement écrite, est peut être le coming out le mieux reçu de l’histoire des coming out !

« Nate, j’ai entendu ta conversation téléphonique avec Mark hier soir à propos de ton plan pour me révéler ton homosexualité. La seule chose dont j’ai besoin est que tu rapportes du jus d’orange et du pain après les cours. Nous sommes « sortis du placard », comme toi maintenant. Je sais que tu es gay depuis tes six ans et je t’aime depuis que tu es né. Ton père. PS : Ta mère et moi pensons que Mike et toi formez un couple adorable. »

Je me permets de dédier cette lettre aux bouffons qui comptent encore défiler dimanche contre le mariage pour tous (et qui se sont, d’ailleurs, vu refuser l’accès aux Champs Elysées : cheh !).

The Fuck ?! La tendance mocassins

Bon alors je vais m’efforcer d’être concise : qui serait prête à porter ça ?! Je veux dire, hormis les filles qu’ont des problèmes de dos, ou ma concierge ? Car je ne peux pas rester sans bouger quand je lis des articles dans Elle titrés « Les mocassins : j’en veux une paire« . PARCE QUE NON, JE N’EN VEUX PAS UNE PAIRE, et dussès-je en perdre ma crédibilité fashion je me battrais toute ma vie contre les mocassins, les mocassins sont l’opium du peuple mes amies, les mocassins sont la porte ouverte aux crocs, aux charentaises, pire, Garance Doré vient de crier son amour pour les Bikenstock sur son blog, mais HALTE LA ! Ne voyez vous pas ce qu’il se passe ??? C’est un nouveau signe avant coureur de la fin du monde !!!! On cherche à empoisonner insidieusement notre bon gout, ne vous laissez pas endoctriner, et lisez mes lèvres : MES SOEURS, DITES NON AUX MOCASSINS !!!!!!

The Fuck ?! avec la jolie Brad Pitt

Y a rien qui se la pète plus qu’une pub pour du parfum, on est d’accord. Partant de ce postulat, que doit-on penser de ça :

Je veux dire, qu’est ce que c’est ?! Une blague ?! Un pari ?! UNE PUNITION ?!?!

J’ai découvert la pub il y a quelques minutes sur Canal +, et jusqu’à l’apparition du logo, j’ai sincèrement cru que c’était du second degré, qu’une grosse vanne bien grasse allait me péter à la gueule et que j’allais rire aux éclats, MAIS NON, NON NON, le lissage brésilien de Brad est premier degré, le noir et blanc tout mou de la bite aussi, tout comme la tirade ildikilvouapalrapport affreusement surjouée qui terrasse d’un coup d’un seul la précédente tenante du titre, à savoir « I’m not going to be the person you’re expecting me to be anymoooooore« , eh ben oui faisons ça, casse toi donc Gaspard Ulliel où je vais te jeter des cailloux.

Mais ça n’est pas tout, on pourrait penser qu’à l’heure qu’il est Brad a encaissé son chèque et passe son temps à éviter les coups de fils moqueurs de ses potes, mais non, il assume, et défend le concept : « Ce qui est important avec Chanel N°5 c’est à quel point cette fragrance est révolutionnaire. Quand il est sorti, il a cassé tous les codes en se débarrassant des ornements inutiles pour proposer une esthétique honnête et simple, une fragrance qui incarne la libération par rapport à la mode. C’est un parfum qui reste aussi moderne aujourd’hui qu’il l’était à sa sortie ». ET SINON CA VA BRAD, TU LE VIS BIEN TON FORMATAGE ? T AS PAS TROP MAL AUX FESSES, TU FAIS PAS TROP CACA MOU ???? PARCE QUE J AI DU SMECTA SINON !!!!!

Où est passé le Brad Pitt de Fincher, le Brad Pitt de Soderberg, des frères Cohen, Tarantino ?! Que l’alien qui a pris possession de son corps se dénonce (et me donne tout de suite l’adresse de son coiffeur, j’adooore son blond).

The Fuck ?! Clara Morgane se fait Gainsbourg

Clara Morgane présente son nouveau single ainsi : Gainsbourg inspire sa vie et ses idées depuis qu’elle est toute petite et c’est pourquoi elle voulait lui rendre hommage en reprenant Comme Un Boomerang.

Je pourrais terminer cette The Fuck News comme ça, l’info se suffisant à elle même, mais comme j’ai besoin d’exorciser le mal que m’a fait cette reprise, je vous la poste : je ne peux pas porter seule le poids de cette malédiction. Je me sens sale.

The Fuck ?! Orang-outans et Ipad

D’ici l’an 2050 il sera sans doute possible de skyper avec un orang-outan d’un zoo trop lointain pour qu’on aille le voir.  Je répète : Bientôt dans vos contacts skype King Kong le primate de Toronto.

Non, je n’ai pas fumé mais plutôt faillit m’étouffer en buvant mon thé ce matin pendant que je surfais sur le web en lisant un article sur les primates du zoo de Toronto qui s’amusaient depuis quelques mois avec des Ipads. Rien que ça !

Tout commence par une mystérieuse donations de tablettes tactiles bonnes à croquer au zoo de Toronto, au Canada, à nos cousins les orang-outans. Soucieux de voir que ces primates s’ennuyaient toute la journée, les responsables du zoo ont contacté le directeur de l’Orangutan Outreach – Richard Zimmerman- qui a dévoilé une application permettant de stimuler l’activité intellectuelle de nos amis les singes.

Si au début les primates avaient tendance à griffer l’écran, ils ont fini par comprendre et assimiler le principe de l’effleurement de doigt sur l’écran et ont même fini par apprécier cette activité.

En plus d’utiliser l’Ipad pour des jeux ludiques et aller sur Youtube – peut-être pour écouter le dernier single de Lorie – ils ont la possibilité d’utiliser Skype pour communiquer avec leurs cousins du zoo Milwaukee. D’où le début de mon article.

Attention aux invitations douteuses sur skype du style Singeman34 ou encore é&i’hr »bnf (pseudo d’un jeune primate qui n’a pas encore assimilé le clavier et l’alphabet) !

Ce qui est sûr c’est que depuis que l’Ipad est rentré dans leur vie enclos, les primates de Toronto croquent la vie à pleines dents.

The Fuck ?! My Little Box, septembre 2012

My Little Box était considérée comme une des meilleures boxs présente sur le marché. Quelque chose me dit que c’est fini.

En juillet, My Little Box nous annonçait que le concept de sa box beauté changeait, parce qu’on, je cite, « n’est pas que des belles plantes ». Peut être qu’effectivement, on est aussi des grosses pigeonnes.

Avec la nouvelle version, la box devait contenir deux des produits préférés de l’équipe, des produits estampillés par l’illustrice Kanako, des objets design (ouaaaa), et des mini livres (ouuuuuh).

Piquée par le curiosité et plutot satisfaite de l’offre My Little Box jusqu’alors, j’étais restée abonnée, confiante.

J’ai reçu « My Little Box Couture » ce matin. En voyant le mot « couture », j’ai pensé « Wow, je vais peut être avoir une petite robe noire, peut être qu’ils veulent marquer le coup pour la première box nouvelle version, qu’est ce que je suis excitée !!! ».

Ouin ouin ouin ouin :

Lire la suite

The Fuck ?! Bernard Henri Lévy

Que fait Bernard Henri Lévy entre deux actes diplomatiques héroïques ? Il fait des films avec Alain Delon, l’autre plus grand français de la Terre. Avec Le Jour et la Nuit sorti en 1997, BHL dévoile sa tourmente à travers le personnage d’Alexandre (Delon, donc), écrivain taciturne retiré dans une amérique du sud en proie à la guerre civile. Meurtri par la folie et la méchanceté des hommes, il ne trouve la paix qu’avec de brèves ballades en montgolfière (la fuite, le rêve). Heureusement, la belle Arielle Dombasle (Madame BHL à l’époque), qui va jouer dans l’adaptation de l’un de ses chefs d’oeuvres littéraires, va le tirer de son désenchantement.

Ratage historique et formidable, à la hauteur de l’énorme promotion qui l’a suivi, Le Jour et La Nuit a redéfini les limites du ridicule au sein du cinéma français. Se voulant parabole intellectuelle, philosophique et humaine, ce fiasco n’est en fait qu’un brave effort onaniste d’un BHL sûr de son génie, appuyé par l’interprétation de son double métaphorique Delon, si bon acteur qu’il n’a même pas besoin de jouer. Les acteurs y sont d’ailleurs pour beaucoup, le pire étant encore Karl Zéro en producteur bavard (si si, Karl Zéro) dont on qualifiera sobrement l’interprétation de trop belle pour être vraie. Le tout, d’un sérieux inébranlable, est parsemé d’érotisme moite (« regardez le beau cul de ma femme !« ) d’effets spéciaux baltringues (ah la la, cette explosion de montgolfière…) et bien sûr, d’une somme de prétention hallucinante.

On aurait pu enterrer ce métrage gênant comme une énième anomalie monstrueuse du cinéma français, mais c’était sans compter l’acharnement de BHL à nous prouver qu’il s’agit d’un grand chef d’oeuvre malade incompris (« J’ai voulu faire trop grand, trop beau, trop fort » cherchez pas il l’a vraiment dit).  Donc, aujourd’hui, en 2012, sortie d’un DOUBLE DVD, avec sur un premier CD la bouse en question, et sur le second, attachez vos ceintures, un documentaire sur le complot cabalistique des critiques qui ont VOULU l’échec de Saint Bernard Henry. Avec la participation de l’équipe du film, et de tous les potes de BHL, dont l’ignoble Yann Moix, scribouillard du Figaro et glorieux réalisateur de Cineman (qui a reçu une seule bonne critique : celle de BHL) qui eu jadis comme projet d’adapter sur grand écran Voyage au bout de la nuit de Céline (comme WTF news, on fait pas pire). Voici donc la bande annonce du machin, illustrant tout le mal que peut engendrer une telle somme de mégalomanies déplacées. On appréciera la tentative bidonnante du montage qui tente désespérément un lifting esthétique pour rendre branché un film définitivement ringardisé par sa photographie de téléfilm.

The Fuck ?! La belle au bois dormant

On a toutes rêvé, enfants naïves que nous étions, qu’un jour nous aussi nous rencontrerions notre prince charmant et qu’il nous réveillerait d’un long sommeil, telle une Belle au Bois Dormant moderne… Non ? Ah bon. A Kiev pourtant, cinq femmes assoupies se prennent pour des princesses. C’est à Kiev, me direz-vous… Certes mais quand même ! Encore une ville où le romantisme est de rigueur. Exit les sites de rencontres et les boites de nuit, en Ukraine, le grand amour se trouve dans un musée.
L’artiste qui a visiblement avalé trop de vodka très inspiré porte le doux nom de Taras Polataiko et a eu l’idée d’exposer cinq femmes feignant le sommeil au musée national d’Art de Kiev. Mission pour les visiteurs : les embrasser. Agréable n’est-ce pas ? Sauf que si elles ouvrent les yeux, elles sont obligées d’épouser celui qui leur a fait ouvrir les yeux… Pour éviter les conflits d’intérêts, participants et observateurs de plus de 18 ans et célibataires doivent signer un contrat indiquant qu’ils sont obligés d’épouser la jeune femme si elle ouvre les yeux en réponse à leur baiser. Moyennant la présentation d’un passeport et d’un test de dépistage de l’herpès (quand même !), les visiteurs ont donc jusqu’au 9 septembre pour s’improviser princes charmants.

L’artiste reconnait que le « mariage était un sujet sérieux » mais il ne sait pas encore le succès que remportera son exposition. Les jeunes femmes participantes, toutes majeures et consentantes, croient au prince charmant. L’une d’elle a déclaré au Telegraph: « Si c’est l’homme de ma vie, mon instinct le saura. Si je ne le sens pas, je n’ouvrirai pas les yeux. »

A noter également que la « performance » soutenue par la Fondation pour les arts d’Alberta et l’Université de Lethbridge, au Canada, a été retransmise en live pendant près de trois heures, apparemment sans succès pour les prétendants.

The Fuck ?! Lorie

Elle s’éclate trop Lorie dans les flaques d’eau.

Lorie revient le 8 octobre, back dans les backs t’as vu, avec un septième album studio.  Il s’agit d’un disque de reprises de chansons estivales et ensoleillées, ce qui n’a, à ma connaissance, jamais été fait. Et puis c’est vrai qu’octobre c’est la bonne période pour danser la macarena.

Le premier extrait est une reprise du fameux « Coup de Soleil » de Richard Cocciante… mais version latino. La version de l’attachée de presse, c’est « Mais loin d’en livrer une simple relecture, la chanteuse sert une version dynamitée, dont le rythme appuyé compense la mélancolie du texte.  » Je vous laisse vous faire une opinion.

Dans le clip elle a donc a attrapé un coup de soleil, comme son nom l’indique, mais comme Lorie préfère se tenir loin des sentiers battus, elle danse en pleine nuit dans un parking et saute dans une grande flaque d’eau. Normal.

Et non, le clip n’a pas été tourné en 2001 mais bien cette année. En 2012.

%d blogueurs aiment cette page :