Archives de Catégorie: J’ai testé pour vous

Sport #6 : Le Bokwa Fitness

Le Bokwa fitness a été inventé à Los Angeles par le coach et danseur Sud-Africain Paul Mavi. Le mot Bokwa est la contraction de « boxe » et de « kwaito » (une danse des ghettos sud-africains sur une musique R’n’B, raga et hip-hop).
A la différence de la zumba, il n y a pas de chorégraphie : Il s’agit tout simplement de chiffres et de lettres que l’on dessine sur le sol avec les pieds et auxquels on associe des mouvements de bras qui ressemblent parfois à des mouvements de boxe.

160-389x295 Lire la suite

Sport #5 : J’ai testé pour vous : Le Piloxing !

Depuis quelques mois, un nouveau sport mêlant danse, Pilates et boxe fait son apparition dans les salles de fitness en France : il s’agit du Piloxing !
Cette discipline a été conçu à Los Angeles en 2010 par la Suédoise Viveca Jensen, danseuse professionnelle et coach sportif, qui avait comme ambition de créer une méthode physiquement et mentalement valorisant pour les femmes.
C’est une activité accessible à tous, quelque soit l’âge et la condition physique. Chacun va à son rythme, selon son niveau et sa souplesse. Il n’y a aucun saut en Piloxing et dans les mouvements de boxe, aucun coups de pieds et les pouces doivent toujours rester vers le haut. Il s’agit donc d’une discipline de haute intensité mais qui préserve des blessures.

Lire la suite

J’ai testé pour vous : Une visite aux studios Cinecittà

Vous avez prévu un voyage à Rome et vous avez envie d’une visite un peu insolite ? Qui change des bouts d’aqueduc et des ruines de forum et de théâtres antiques, des églises et des musées (quoi que…) ? Bienvenue aux studios Cinecittà !

L’accès se fait très facilement par le métro depuis le centre ville de Rome. La visite complète (exposition + visite guidée des décors extérieurs) coûte 20€ (15€ pour les djeuns de moins de 26 ans). Elle permet de comprendre Cinecittà, ce qu’a été et ce qu’est encore son rayonnement dans le monde du cinéma, et de se balader, par petits groupes, au milieu des décors extérieurs de séries et films mythiques d’antan et d’aujourd’hui.

DSCN6423_cinecitta

Lire la suite

Sport #4 – La Zumba

La Zumba, vous en avez forcément entendu parler ! Il s’agit d’un sport combinant des exercices de fitness et de danse, mêlant des danses latines comme la salsa, le mambo, le merengue, le reggaeton, ou encore des danses Bollywoodienne ou Orientales. ZUMBA est également une marque déposée, aux États-Unis et dans d’autres pays, par la société Zumba Fitness.
Ce concept a été inventée par le danseur et chorégraphe Colombien Alberto  Perez surnommé « Beto », dans les années 1990 un jour où, ayant oublié la musique qu’il utilisait habituellement pour son cours d’aérobic, il a dû improviser avec la musique qu’il avait sous la main – de la musique latine – et le succès fut immédiat ! Depuis l’engouement pour la Zumba se propage dans tous les pays et est arrivé seulement en 2010 en France.

Lire la suite

Carte postale #1: une semaine dans les Gorges du Verdon.

Je vous ai assez saoulé avec ça, depuis des mois, la France entière le savait : je suis partie en vacances, dans les gorges du Verdon, plus précisément, à Castellane !
Afin de clôturer cette parenthèse « c’est l’histoiiiiiire de ma viiiiiie », je vais vous pondre un article aux petits oignons qui je l’espère, vous donnera envie d’aller crapahuter dans les environs.

Parce que oui, qui dit vacances dans le Verdon dit : Vacances sportives !

Et il y en a pour tous les goûts : Escalade, via cordatta via ferrata, tyrolienne, rafting, Canoë, aqua-rando, canyoning, air-boat, hydro-speed, deltaplane, parapente, sauts à l’élastique, vélo, balades à cheval, balades à pieds…Et j’en oublie encore et encore !

Parlons tout d’abord de la charmante ville ou j’avais mon pied-à-terre : Castellane !

IMG_1122

Petite ville touristique sympa, avec les produits locaux, les bars ouverts tard, les marchands de glaces, les concerts sous ma fenêtre, les boulangeries qui ne comprennent pas notre demande quand nous, pauvres limougeauds on demande naïvement « BONJOUR, un PAIN svp… » « Euh… Une flûte ? Une baguette ? Un épi ? » « Ben non, un pain quoi, vérole…. », les restos cools qui proposent même des côtes de bœuf d’un kilo pour deux cuites à la broche, de quoi régaler vos chères papilles mesdames.

Lire la suite

Sport #2 – J’ai testé pour vous: l’aquabike

Voilà maintenant un an que chaque lundi et mercredi matin j’enfile un maillot une-pièce peu avantageux et un bonnet qui me donne l’impression d’être une bite géante pour aller pédaler pendant 45 min dans l’eau. En somme, je fais de l’aquabike.

Pour celles qui sont passées outre les publicités, les blogs et les magasins acclamant ce nouveau sport tendance et vantant ses mérites de dégommeur de cellulite, une petite piqûre de rappel.  L’aquabike est un nouveau sport qui mélange deux disciplines: les sports aquatiques et le cyclisme. Pour les adeptes de la salle de sport et notamment de celle de cyclisme, c’est un peu le même programme qu’en RPM mais adapté dans l’eau.

aquabiking-620x909

Caroline Quillis – clic image

Me concernant, je pratique l’aquabike en cours collectifs avec un coach qui impose des rythmes à tenir. On altère différents exercices durant les 45 minutes de cours: des exercices qui font travailler les bras et les fesses, ou encore l’avant des cuisses ou les mollets. A la fin, aucun muscle n’est épargné et vos cuisses sont bien évidement les plus sollicités !

Après un an de pédalage statique je viens vers vous pour un bilan sur cette pratique sportive et ce qu’elle m’a apporté.

Lire la suite

J’ai testé pour vous: être étudiante en école de mode

Quand j’étais plus jeune, j’organisais des défilés de mode dans le jardin de mes grands parents l’été. Je sélectionnais scrupuleusement les vêtements qui allaient être présentés avant de les lancer à ma cousine, qui me servait de mannequin. Ca a pris du temps mais quelques années plus tard, devant une émission de télé (« La mode la mode la mode » sur Paris Première), je me suis rendue compte que la mode était plus qu’un simple passe temps et qu’il était temps de m’y consacrer. Après 3 ans passés sur les bancs de la fac en Histoire de l’art et archéologie, j’ai donc pris un virage à 360 degrés pour entamer des études dans ce monde de strass et paillettes !

Capture d’écran 2014-06-15 à 18.01.25

Quand je dis que j’étudie la mode, ça fait souvent rêver…ou pas ! On m’imagine au choix, assurer la relève de Karl Lagerfeld ou en une Anna Wintour traumatisant une stagiaire façon « Le diable s’habille en Prada ». Si je devais (vraiment) simplifier et définir deux catégories de personnes dans le milieu de la mode, je dirais qu’il y a d’un côté les créatifs et de l’autre, les « commerciaux ». Je fais partie de cette seconde catégorie ! Lire la suite

J’ai testé pour vous: être aux rattrapages

Que toutes celles et ceux qui ont connus directement ou indirectement la hantise, le calvaire que dis-je le fardeau que sont les rattrapages lèvent la main ! On voit avant tout les rattrapages comme une seconde chance pour tous ces étudiants qui s’y sont pris un peu trop tard dans leurs révisions, auront eu le génie de faire l’impasse sur des notions qui sont malencontreusement tombées le jour J ou ont tout simplement raté un examen. Mais pour tous ceux qui se retrouvent, un mois après leurs potes de promo déjà en vacances, à gratter sur les bancs de la fac, la repêche c’est avant tout et principalement : la MERDE ! Personne ne se rend compte du poids que cela peut être, une enquête de terrain s’imposait.

© Stéphanie de Sakutin/AFP

© Stéphanie de Sakutin/AFP

Lire la suite

J’ai testé pour vous: le massage minceur

Les beaux jours pointent enfin le bout de leur nez et les tenues légères avec. Qui dit beaux jours dit aussi corps dénudé et sa farandole de complexes physiques que l’on a masqué avec opiniâtreté et candeur durant l’hiver à coup de larges pulls, grosses écharpes et autres pantalons noirs. Comme chaque année dans nos magazines féminins préférés, sites de nana (sauf Glory-box of course ) ou à la télé et sur les bus, les pubs pour des crèmes amincissantes, anti-cellulite ou gellules coupe-faim viennent envahir votre quotidien. Si comme moi, chaque printemps est une nouvelle torture car il fait chaud et qu’il est temps de découvrir ses gambettes (blanches), poursuivez votre lecture. Ca vaut aussi pour les autres !

Il y a un mois me regarder nue dans une glace était devenu un supplice. Je me sentais toujours laide, grosse, les jambes lourdes et pleine de peau d’orange. Bref, vraiment pas au top ! Une amie a commencé à faire des soins drainants en institut car elle avait un peu les mêmes problèmes que moi. Couplés à un régime alimentaire et à du sport, ces massages l’ont affiné et lui ont rendus ses jolies jambes fermes et sculptées.
Lire la suite

J’ai testé pour vous : être à un tournant de sa vie

OK L’ANNÉE PROCHAINE J’AURAIS 30 ANS.

Les fondations de cet article sont maintenant posées. L’année prochaine j’aurais 30 ans, et rien de ce que je pourrais entreprendre ne pourrait empêcher ça, hormis, la fin du monde, un accident mortel, une maladie fulgurante ou mon propre suicide (ce qui n’augure de rien de réjouissant, vous en conviendrez, et comme je ne suis plus dépressive depuis 2008 c’est pas raccord).

L’année prochaine j’aurais 30 ans et il y a deux semaines j’ai donné ma démission en pleurant. J’avais décroché un CDI confortable voila 8 mois avec un bureau, une machine Nespresso, des collègues et des factures, et c’est le temps qu’il m’a fallu pour comprendre que le sacro saint CDI que finalement tout le monde recherche n’est pas fait pour moi. D’abord, on ne peut pas travailler autre part pendant ses horaires de bureau (même quand on a fini de remplir son sous main avec sa signature), ensuite on ne peut pas dire « Demain je ne suis pas là » (même quand on a fini de remplir son sous main avec sa signature), enfin on doit venir tous les jours à la même heure. Même quand c’est très tôt.  Et pour partir : pareil ! Et puis on voit tous les jours les mêmes gens, dont on écoute les histoires sur leurs enfants, qu’ont encore eu la colique aujourd’hui, et on dodeline de la tête en souriant, alors qu’en vrai, on préférerait qu’ils meurent. Tous, eux, leurs enfants, les inventeurs du smecta, tout le monde. Et on voudrait hurler dans l’open space qu’on en a rien à branler, qu’on veut danser poupipoupipou en se baffrant de Regalad et c’est tout. Mais on ne peut pas. A la place, on doit aller manger tous les jours à la cantine des endives au jambon avec ces gars là, parce que sinon, ils croient que tu les aimes plus et il te parlent plus de leurs problèmes de plomberie. Et comme tu deviens complètement lobotomisé, ça te rend triste, de pas savoir à quel Leroy Merlin ta collègue est allée. Tu te sens rejeté. Du coup, même dans l’hypothèse où tu aimes bien les gens avec qui tu travailles, t’as quand même envie de les tuer à cause des endives au jambon. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :