Archives d’Auteur: psykokwack

Les SMOOTHIES, ça dépote !

C’est l’ééééétééééééééééé (ou presque) et on veut du frais, du bon, du sain ! Abandonnons pour quelques fois les cônes glacés, les Mr Freeze, les glaces à l’italienne, les granités, les salades composées pour avoir bonne conscience, on mélange tout et on mange 5 fruits et légumes par jour en une seule prise !

Oui c’est possible, il suffit d’un blender et de quelques ingrédients, et on passe aux SMOOTHIES !

Ce qu’il y a de bien avec les smoothies c’est qu’en fait, on peut mélanger à peu près tout, tant qu’on en mélange pas des tonnes afin de garder la saveur de chaque ingrédient. Un peu comme les gratins de restes made in Malcolm.

Moi je vais vous proposer des recettes basiques, mais aussi des recettes originales, et des recettes qui font du bien au corps, des recettes rapides, des recettes glacées !

Lire la suite

ITW jeune créatrice : KASSYDIX !

Chez Glory-box on est des filles, bon ça tout le monde le sait, à part celles qui n’en finissent pas de paranoïer, si ça peut vous rassurer dans mon panneau d’administration , à partir de l’adresse mail, j’ai accès aux dossiers de la personne à la C.I.A, d’ailleurs dernièrement j’ai banni Barak Obama, c’est dommage mais c’est comme ça.

On est des filles, et les filles ça aime les trucs de filles, mais surtout les trucs qu’on ne retrouve pas 3 fois sur des greluches dans la même journée quand on fait les magasins.

C’est pour ça qu’on a décidé de se lancer à la poursuite des jeunes créatrices de « trucs de filles ».
Je vous rassure je n’irai pas interviewer  une fabricante de serviettes hygiéniques bio, je parle de trucs INTERESSANTS.

Et moi j’ai trouvé une jeune fille, avec  beaucoup de talent, qui fait des bijoux elle-même dans son petit studio, et c’est elle qui m’a donné envie de fouiner afin de consacrer des articles à des jeunes talents qui de leurs petites mimines sortent de belles choses qu’on aimerait avoir et qui nous intéressent. ET qui méritent d’être connues.

C’est la première à se lancer dans l’arène du nouveau fil  «  ITW Jeune créatrice ». Pour la peine vous pouvez l’applaudir, si si applaudis derrière ton écran, ce n’est pas grave ton coloc est sûrement aux chiottes : La jeune et jolie KASSYDIX ! Lire la suite

Défi culinaire: recettes de Halloween et d’automne

Pour le mois d’octobre et à l’occasion de Halloween, un défi culinaire vous était proposé sur le forum. Encore une fois, vous mes gb’s d’amûr, avez participé à ce concours munies de vos idées les plus originales et garantissant toujours des papilles frémissantes. Notre grande gagnante ce mois-ci est Secretly avec ses cupcakes ensanglantés. Félicitations !

img_1810

Ingrédients:

Pour la pâte :
– 80g de farine
– une grosse cuillère à café de cacao amer
– 85g de sucre
– une petite cuillère à café de levure chimique
– une pincée de sel
– une cuillère à café d’arôme vanille
– le zeste d’une clémentine
– une demi cuillère à café de piment en poudre (là je n’avais que ce piment, mais sachez que le piment d’Espelette se marie mieux avec le chocolat, je trouve ) Goutez la pâte avant de la cuire pour voir si c’est assez pimenté à votre goût
– 1 œuf
– 60g de beurre à température ambiante
– 30ml de lait
– 50g de crème fraîche
– une cuillère à café de colorant rouge
(= c’est une base de red velvet cupcake en fait !)

Lire la suite

La cuisine de Mamé #2 : les châtaignes

Alors je sais pas vous mais personnellement, en bonne limousine, mon grand kiff de l’automne -en plus d’être émerveillée depuis petite par les couleurs des arbres vermillons, la forme des glands (j’te vois venir coquine) qui ressemblent au singe dans Babar d’ailleurs (SISI)*, la température qui baisse et l’approche de Noël – c’est l’arrivée des châtaignes. OUI, mesdames, oui !

vous la voyez la ressemble ?

vous la voyez la ressemble ?

Les châtaignes: ce truc de fou qu’on se partageait au goûter le matin dans la cour d’école, qu’on allait ramasser le dimanche emmitouflé dans l’écharpe tricotée par mamie et les bogues qu’on se balançait à tour de rôle (parce-ce qu’un enfant a des tendances sado-maso il faut croire) ! Les châtaignes qu’on blanchit, qu’on congèle, qu’on aspire, qui attendent Noël en bocal pour accompagner la dinde. Et oui ! Dans le Limousin pas besoin de conserves de marrons de chez Intermarché, nous, c’est fait-maison !

Au cours de nos promenades dominicales, si on arrive à détacher un bogue en deux pour laisser apparaitre le fruit tant espéré, là on peut se dire: « ok, je prends mon « pochon », mon bâton de bois, et je ramasse, on est jamais mieux servi que par soi-même ». Vu la population de châtaigner ce serait une hérésie d’en acheter, vous ne croyez pas ?
Sauf qu’on n’a pas tous des châtaigniers à foison ! Alors si, pour faire les recettes de mon arrière-grand-mère, vous vous fournissez au marché je n’en ferais rien. D’ailleurs parlons peu, parlons bien, et parlons de moi (yeaaaah). Depuis que je suis en Vendée, j’ai arrêté la cueillette annuelle, le seul châtaigner étant devant une chèvrerie derrière un fossé…

photo presentation

Alors les gars, les filles, les meufs, les nanas, je vous propose là, tout de suite, IMMEDIATEMENT ET EN EXCLU des recettes d’antan aux petits oignons pour savourer la châtaigne autrement qu’à noël ! Aiguisez vos yeux c’est parti !

Lire la suite

Carte postale #1: une semaine dans les Gorges du Verdon.

Je vous ai assez saoulé avec ça, depuis des mois, la France entière le savait : je suis partie en vacances, dans les gorges du Verdon, plus précisément, à Castellane !
Afin de clôturer cette parenthèse « c’est l’histoiiiiiire de ma viiiiiie », je vais vous pondre un article aux petits oignons qui je l’espère, vous donnera envie d’aller crapahuter dans les environs.

Parce que oui, qui dit vacances dans le Verdon dit : Vacances sportives !

Et il y en a pour tous les goûts : Escalade, via cordatta via ferrata, tyrolienne, rafting, Canoë, aqua-rando, canyoning, air-boat, hydro-speed, deltaplane, parapente, sauts à l’élastique, vélo, balades à cheval, balades à pieds…Et j’en oublie encore et encore !

Parlons tout d’abord de la charmante ville ou j’avais mon pied-à-terre : Castellane !

IMG_1122

Petite ville touristique sympa, avec les produits locaux, les bars ouverts tard, les marchands de glaces, les concerts sous ma fenêtre, les boulangeries qui ne comprennent pas notre demande quand nous, pauvres limougeauds on demande naïvement « BONJOUR, un PAIN svp… » « Euh… Une flûte ? Une baguette ? Un épi ? » « Ben non, un pain quoi, vérole…. », les restos cools qui proposent même des côtes de bœuf d’un kilo pour deux cuites à la broche, de quoi régaler vos chères papilles mesdames.

Lire la suite

Les forums aussi peuvent faire le coup de la panne…

Bonsoir aux filles qui sont encore réveillées ! Et bonjour si tu me lis devant ton bol de céréales ! C’est les vacances et vous en profitez, mais pour certaines, pas moyen de profiter de GB depuis aujourd’hui.

tumblr_n9563dPTZE1tf76g1o1_400

Il s’agirait d’un problème en relation avec votre fournisseur internet, là en l’occurrence, notre cher SFR. Si jamais vous rencontrez une panne chez vous :

« Cette page web n’est pas disponible
Impossible de chercher *forum.forumactif.com*. »

Et que vous n’êtes pas chez SFR, merci de nous prévenir ! Pour les Sfristes, patience 🙂

 

tumblr_n9575kfqIs1truawzo1_500

 

 

La cuisine de Mamé #1 : Le temps des confitures.

Eeeeeet gai rossignol, et merle moqueur seront tous en fêteuuuh ! Les belles auront la foliiiie en tête et les amoureux du soleil au cœur ! Quand nous chanterons le temps des cer…. Mhh pardon. Je venais partager avec vous une activité vieille comme Pierre Tchernia plus 736 ans: La confection de confitures !

Alors ça fait un peu vieillot dit comme ça, mais en retrouvant le carnet de recette de mon arrière grand-mère j’ai décidé de commencer le fil rouge « Cuisine de Mamé » avec une activité culinaire de saison grâce au soleil qui a été tellement généreux que nous avons de beaux  fruits d’été ! Je vous assure qu’on tire énormément de satisfaction à faire ses propres bocaux.

Pour cela, -et  si on veut se la jouer Caroline Ingalls – je vous propose d’aller cueillir vos fruits directement chez le producteur. Du champ à l’assiette, quoi de mieux ! Et en plus, c’est moins cher -sans parler de la dégustation gratuite entre deux cerises cueillies. Lire la suite

Être un homme amoureux dans les années 40.

Quand on est enfant on regarde son père comme un papa, mais l’on oublie souvent qu’il est également un mari, un amoureux. C’est pour cela que, pour la fête des pères, j’ai choisi d’honorer un papa qui n’était pas le mien, mais celui de la mère de mon père.
Il s’appelait Emile, il est né le 24 Novembre 1914 dans le 87, et avant de partir en guerre en 1940, il est tombé sous le charme de mon arrière grand-mère, la personne la plus importante de ma vie d’enfant.em.photo

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :