Archives d’Auteur: lagbmasquee

J’irai dormir chez vous : Marseille !

Aujourd’hui direction le sud et plus précisément à Marseille en compagnie d’Adrénaline qui a bien voulu répondre à nos questions et partager ses propres photos. Pour se mettre dans l’ambiance, on commence en musique, c’est parti :

 

Lire la suite

Make up d’été

Pour ce second article beauté de l’été, j’ai choisi de vous montrer les looks qui selon moi sont aussi naturels et tendances que  simples à faire en terme de maquillage.
Pour ce faire, j’ai décidé de me filmer pour vous en présenter 3 différents. (n’hésitez pas à monter le son si vous n’entendez plus ma voix.. Je n’ai pas du matos de pro pour filmer x))


Cliquez pour voir en plus grand.

Maquillage d’été n°1 : Le nude

Tu trouves que ton bronzage te va bien et que tu n’as pas besoin de grand chose pour te faire bonnasse ?
Tu penses que l’été est synonyme de maquillage plus naturel ?
Tu sors et souhaites juste te mettre en valeur sans en faire trop ?
Ce maquillage est fait pour toi.
Le nude est ultra à la mode depuis un moment, le principe est d’être maquillée sans justement paraître trop maquillée, paraître naturellement jolie. J’ai adapté ce type de maquillage à la saison, avec une touche de poudre de soleil, of course.

Lire la suite

Beauté – Cet été je veux une peau parfaite !

Voilà nous y sommes. L’arrivée des beaux jours, du soleil, des mojitos sur la plage, des barbecues en famille, mais aussi et surtout : l’arrivée du teint hâlé pour certaines … Et des coups de soleil pour d’autres ! Secretly, experte en beauté et soin/ bien-être est là pour t’aider à garder une peau hydratée, douce et au teint hâlé durant tout l’été.
f33abcf398678a6926d9f615928baf4d

Tout d’abord, on prépare sa peau

L’arrivée d’une nouvelle saison peut légèrement faire paniquer ton organisme. C’est pourquoi tu te dois de changer certaines de tes habitudes (boire plus par exemple), parce que l’été c’est le soleil mais c’est aussi la chaleur, c’est-à-dire risque de déshydratation. C’est pourquoi une bonne hygiène de vie passe avant toute utilisation de produit cosmétique.

Lire la suite

Aislinn nous raconte le Sri Lanka

L'aéroport de Colombo

Le Sri Lanka : ancienne île de Ceylan

Tout commence à la sortie de l’aéroport après 13h de vol. Il est 6h du matin, le ciel est déjà bleu et la température extérieure avoisine les 25°.
La première chose qui frappe, c’est le vert, on peut poser son regard n’importe où autour de soi, tout est vert. Car le Sri Lanka bénéficie d’un climat tropical, ce qui implique une saison humide et donc une végétation débordante. En sachant que la journée on dépasse facilement les 30° sans pour autant mourir de chaud.

La deuxième chose qui frappe, c’est le car. Environ 5h pour faire 130km (c’est pas des autoroutes), les Sri Lankais conduisent comme des malades, tout le monde se double, en côte, en pente, en virage, de jour comme de nuit, à vélo, en bus, en tuk tuk ou en voiture, ils sont tous des fous du volant.

On apprends donc à prier pour arriver entier, et on finit par découvrir qu’en fait, la conduite, ils gèrent, et qu’on pourraient les lâcher sur le périph’ parisien sans problème. On a d’ailleurs fais une course en 4×4 à la fin d’un safari de nuit sur la route à plus de 100 km/h c’était assez dingue (notre 4×4 est arrivé 3e sur 10 !) Lire la suite

Il faut que je parle

Crédit Mallory Pérot

Glory Box a recueilli le témoignage anonyme d’une jeune femme qui avait besoin de parler. Découvrez son histoire.

« Dépression, anorexie, mutilation, excès en tous genres… Je suis passée par là.

J’ai de toute façon des antécédents : mon père est depressif et dans sa famille, le suicide est une coutume, chacun essayant de trouver un moyen d’aller mieux, sans y parvenir, s’enfonçant tous davantage dans ses problèmes. Voilà ma base.

Mes parents ont divorcé quand j’avais 8 ans et demi. J’ai une petite soeur qui avait 4 ans à cette epoque. Ma mère avait notre garde et nous allions chez notre père un week end sur deux. Comme tant d’autres.
Peu après le divorce, ma mère nous a présenté son nouveau copain. Je trouvais cela très prématuré, et commençais, toujours à 8 ans et demi, à comprendre que ma mère avait trompé mon père, chose que ce dernier n’a d’ailleurs, pas tardé à confirmer. Nous sommes ainsi, ma soeur et moi, devenues le traditionnel tampon d’enfants de divorcés, mon père essayant coute que coute de nous monter contre ma mère et son pas si nouvel amour.

Si bien que quand mon père nous a annoncé qu’il s’en allait au Mexique pour plusieurs mois, je me suis sentie abandonnée au milieu de personnes que je ne supportais pas. Lire la suite

Les films de Noël par Zelia

Noel approche à grands pas. C’est le moment d’acheter votre sapin, de décorer votre maison, de mijoter de bons petits plats en écoutant des musiques d’ambiances et de vous blottir bien au chaud sous votre couette, une tasse de chocolat chaud à la main, un bon cookie fait maison dans l’autre et de vous prélasser devant un bon film qui vous plongera plus que jamais dans l’univers magique de Noël.

Le Classique Nostalgique

Maman j’ai raté l’avion et Maman j’ai encore raté l’avion

Je vous laisse choisir votre préféré, pour moi, ce sera le second.
Retrouver la bouille espiègle de Macaulay Culkin et de ses deux acolytes, Joe Pesci et John Heard, ça n’a pas de prix. Un plongeon vers l’enfance où l’excitation du matin de Noël était encore à son comble, et où l’on rêvait toutes de se retrouver dans une chambre d’hôtel à se gaver de glaces et où le petit Kevin et ses pièges ingénieux était notre héro. Et surtout, qui a oublié le fameux : « J’te donne dix secondes pour bouger ton gros cul dégueulasse de là ! Unnn… Deuuuux… DIX !! [BAM BAM BAM] Tu peux garder la monnaie, ça me dérange pas !« .

Maman j’ai raté l’avion

http://www.dailymotion.com/embed/video/x2p7p5

Maman j’ai encore raté l’avion Lire la suite

Masturbation féminine : le grand tabou

Illustration de Kunisada Utagawa

Se branler, se pougner, faire cracher popole, faire le cinq contre un, se taper une queue, la veuve poignée, faire pleurer la mariée… Tellement d’expressions pour parler de la masturbation masculine et si peu pour la masturbation féminine. A croire que le monde tourne autour d’un seul axe : le chibre de ses messieurs (allez, on va faire comme si ça n’était pas vrai).

– Mais comment ça masturbation féminine ? Les femmes se masturbent donc ?

– Eh oui. Comme les hommes, les chimpanzés et les dauphins.

– Oh les salopes. Lire la suite

Je voudrais une barbie pouf s’il vous plait !

Vendredi matin, alors que je déjeunais tranquillement en face de mon chat tout en feuilletant le journal, j’ai assisté au déclin de l’humanité.

Sans rire. Face à moi, entre la nécrologie et les pages société, se tenait une pub pour jouets vendus à un moindre prix en grande surface. « Oui, oui, Pills_, on sait, y’a trop de pubs, ça envoie des messages subliminaux au cerveau, c’est le miroir aux alouettes, on sait tout ça… »

Oui mais non mes jolis brugnons. Face à moi, imprimée sur du papier grisâtre, se tenait une Barbie souriante correspondant tout à fait à l’image que je me fais d’une cagole, version miniature avec bras et jambes articulés. Son petit haut ROSE était assorti à sa jupe ROSE, elle-même assortie à son petit sac à main ROSE en forme de petit chien. Elle était aussi accompagnée de deux chiens à tête énorme, probablement considérés comme trop mignons. Une vulgarité s’échappa de ma bouche tandis que je repensai à mes bonnes vieilles barbies à moi, qui certes, n’étaient pas vraiment bien en chair, mais tout de même, en plus de ressembler à une échappée  de strip club, Barbie a minci. Jusque là me direz-vous, il est possible que je m’emballe pour rien.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :