Archives d’Auteur: lagbmasquee

J’irai dormir chez vous à Monaco

Aujourd’hui, c’est au tour de Sandra50 de nous faire découvrir sa ville d’adoption qui n’est autre que le deuxième plus petit État indépendant du monde : Monaco !

Brièvement, comme décrirais-tu Monaco ?
Monaco est à mes yeux comme un petit paradis sur la Côte d’Azur ! Une petite enclave de 2km2 multiculturelle et très dynamique. Je suis arrivée ici il y a trois ans pour finir mon cursus universitaire et j’ai tout de suite adoré sa douceur de vie ! Monaco est bordé de trois communes françaises mais il y a une vraie identité monégasque, la Principauté à son propre gouvernement, l’éducation se fait principalement en anglais mais la plupart des personnes parlent également parfaitement le français et l’italien (oui ça crée des complexes !) mais ils ont également leur propre dialecte, le monégasque, qui est un mélange d’italien et de français, mais qui est cependant très peu utilisé. Il y a toujours quelque chose à faire à Monaco avec les nombreux évènements tout au long de l’année, mais la période la plus cool est quand même en été de fin mai à fin septembre où, véritablement, la ville ne dort pas ! En Principauté il y a énormément d’expatriés (notamment grâce au système fiscal monégasque ….) ça crée une super ambiance, les gens sont très ouverts et très sociables, le cadre et le climat jouent beaucoup aussi, on a l’impression d’être en vacances toute l’année ! Si je devais résumer la vie ici je dirais que c’est la bella vita !

Lire la suite

Les livres qui m’ont fait du bien

Aujourd’hui, une GB nous livre un témoignage poignant sur la façon dont certains livres lui ont apporté le soutien dont elle avait besoin et les réponses aux questions qu’elle se posait alors qu’elle traversait des moments éprouvants et difficiles de sa vie. 

Au cours de mon adolescence, les choses n’ont pas été forcément simples. Quelque part, un peu comme tout le monde, mais l’un des soucis qui m’a le plus perturbée a bien failli me faire plonger au fond du trou. J’avais du mal à trouver du soutien auprès de ceux qui m’entouraient. Ce sont finalement des livres qui me l’ont apporté, au fur et à mesure des années, au fur et à mesure des évènements de ma courte vie. Ils m’ont aidée à mieux comprendre le monde qui m’entourait, à traverser des moments plus ou moins difficiles et à prendre des décisions importantes pour ma vie. Je voudrais aujourd’hui partager cette expérience avec vous.

Pour les citer, il s’agit principalement de Au cœur des émotions de l’enfant d’Isabelle Filliozat (il a été le premier !) et de Parents Toxiques de Susan Forward. D’autres livres, plus « philosophiques », m’ont aussi redonné force et courage. Je pense à L’Alchimiste de Paulo Coelho et à Sur le bord de la rivière Piedra je me suis assise et j’ai pleuré, du même auteur. Deux œuvres qui m’ont sincèrement touchée et qui m’ont appris à suivre mon instinct et à ne plus chercher à devenir une autre personne. Ces quatre livres m’ont permis d’évoluer, notamment à travers un certain nombre d’évènements récents de ma vie.

Retournons quelques années en arrière…

Lire la suite

Reprendre ses études après 30 ans

En ce mois de janvier 2016, la rédaction de Glory Box a choisi de démarrer l’année sur un thème positif s’il en est : repartir du bon pied. Voici donc le témoignage de Leila, qui après avoir travaillé pendant plusieurs années, a décidé de changer de vie et de reprendre ses études.

Je m’appelle Leila, j’ai 32 ans, célibataire, 1 enfant et je suis … Etudiante !

Bon, non, en vrai je suis salariée mais je ne travaille plus. J’ai entamé il y a quelques mois une formation de secrétaire médicale.

Pourquoi reprendre des études ? 

J’ai arrêté l’école très tôt, je n’ai même pas le Bac. Ça a toujours été un complexe pour moi, même si j’ai réussi à évoluer sans, je reste persuadée que c’est un bagage en plus. Et comme je souhaite changer de carrière pro, je n’avais pas d’autre solution. Lire la suite

J’irai dormir chez vous : Lille !

Aujourd’hui direction le nord et plus précisément à Lille en compagnie de SecretlySheCries qui a accepté de partager avec nous les lieux qu’elle préfère de cette ville que l’on surnomme « La Capitale des Flandres » !

– Brièvement, comment décrirais-tu Lille ?

Comme une ville culturelle et dynamique. J’y suis arrivée pour mes études il y a 5 ans, alors forcément je ne pourrais pas oublier de vous parler du fait que c’est une ville extrêmement étudiante. La ville se bonde de jeunes et un peu moins jeunes dès les happy hours… Et jusqu’à très tard ! Son dynamisme est aussi évident en culture, la ville ne cesse de proposer expos, événements et concerts gratuits, le week end mais également en semaine. Et il y en a pour tous les goûts : du culinaire, du spectaculaire, du sportif… S’ennuyer ici ? Impossible !

lille1Défilé « Renaissance », 2015

Lire la suite

Les déguisements d’Halloween que l’on évitera probablement

Rappelez-vous, un adolescent américain du nom de Ahmed Mohamed a été arrêté dans son collège pour avoir fabriqué une bombe. Il s’avère qu’il s’agissait seulement d’une horloge. L’affaire avait même fait réagir le créateur de Facebook et le président, chacun invitant le jeune homme à venir le rencontrer.

Le site Costumeish décide de transformer le jeune homme en un déguisement pour Halloween. (actuellement, le déguisement a disparu du site). Alors ? Bonne ou mauvaise idée ?

Lire la suite

Une année Erasmus à Venise

Chudesa fait ses études à Venise. Eh oui, il y a aussi des gens qui habitent la Cité des Doges, dont les ruelles sont arpentées par des flots de touristes. Chudesa nous raconte son quotidien et sa vie étudiante dans la ville des amoureux. 

J’ai vu Venise pour la première fois il y a quatre ans, et elle ne m’avait pas tant plu que ça. Pourtant, quand j’ai su que mon université allait signer un partenariat avec l’Université Ca’ Foscari, j’ai sauté sur l’occasion. D’abord parce que c’est une université réputée au niveau des langues, ensuite parce que j’avais envie de laisser une deuxième chance à la ville qui a tant fasciné et fascine encore.

Lire la suite

Achat immobilier, comment ça marche #2 L’achat !

Voici donc le deuxième volet de notre dossier spécial « achat immobilier ». Dans le premier, Alright, ancien agent immobilier, nous donnait ses conseils pour bien mener ses recherches pour trouver la perle rare. C’est au tour de Myrtille, clerc de notaire, de nous expliquer ce qu’il se passe une fois qu’on a passé le cap de l’offre d’achat, en gros tout ce que l’on ne voit jamais dans les émissions de Stéphane Plaza. Pour faire simple : c’est le moment où l’on commence à faire des gros virements bancaires et à prier fort pour ne pas avoir fait une bêtise…

Une fois l’offre d’achat acceptée par le vendeur, vous allez maintenant signer un compromis de vente. Dans le compromis, le vendeur s’engage à vous vendre le bien et vous vous engagez à l’acheter si un certain nombre de conditions se réalisent. C’est ce qu’on appelle les conditions suspensives.

Lire la suite

Achat immobilier, comment ça marche #1 La recherche

Ce qui est bien sur Glory Box, c’est que les utilisatrices du forum ont des activités et des métiers très variés. Du coup, lorsqu’on s’est dit que ce serait sympa de vous proposer un article sur l’achat immobilier et ses méandres – certaines d’entre nous/vous ayant déjà franchi le pas ou étant sur le point de le faire – c’est tout naturellement que l’on a pensé à Alright, ancien agent immobilier, et Myrtille, clerc de notaire, pour nous éclairer.

Laissons donc à présent la parole à Alright qui nous explique les joies, les pièges et les points importants à garder en tête dans la recherche de la perle rare qui sera votre nouveau nid. Et dans quelques jours, Myrtille nous expliquera tout sur la concrétisation de cet achat en général un peu plus conséquent que celui d’une paire de chaussures, fussent-elles en or. 

Vous venez tout juste de vous lancer dans le projet d’être propriétaire, vous devez désormais trouver le bien de vos rêves.  Le principal maintenant, c’est de définir vos besoins et donc par conséquent vos critères de recherche. Je vous conseillerais principalement de ne visiter que les biens qui correspondent le plus possible à vos critères parce que, croyez moi, si vous visitez tout et n’importe quoi, vous ne gagnerez rien de plus que d’être un peu plus perdu. Vous vous rendrez compte de vous même si votre budget et vos critères sont cohérents et si ce n’est pas le cas, vous devrez faire des concessions, parce que malheureusement non, même dans l’immobilier, le mouton à 5 têtes  n’existe pas.

Lire la suite

J’irai dormir chez vous : Nantes !

Aujourd’hui c’est au tour de Thunder de nous emmener dans sa ville de l’Ouest de la France : à Nantes.
Je vous laisse découvrir ses endroits préférés et les lieux qu’elle a décidé de nous faire découvrir.

Brièvement comme décrirais-tu Nantes ?
Je dis toujours que Nantes c’est un peu comme un mini-Paris, avec des inconvénients en moins : beaux bâtiments, histoire très riche, un très bon réseau de transports en commun, plein d’espaces verts, une multitude d’endroits cool pour aller manger/flâner/boire un verre, culturellement c’est génial, ça bouge beaucoup, et même niveau emploi on s’en sort plutôt bien. Et à côté de ça, les loyers sont raisonnables pour une grande ville, la mer est proche, on est à deux heures de Paris en TGV, bref on a tout à disposition. Le seul truc vraiment relou, c’est la circulation : on est la ville la plus en travaux de France, et maintenant que l’hyper-centre est piéton, tout le monde circule autour et aux heures de pointe c’est l’enfer. Mais sinon, tout baigne style

Lire la suite

Les urgences: j’y vais ou j’y vais pas ?

Oyez, oyez, chères GB, aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet qui peut concerner chacune d’entre vous : les urgences. Sujet hautement vaste et parfois complètement flou, il ne vous a peut-être pas échappé que les personnes travaillant dans le monde hospitalier s’en plaignent régulièrement, et ce à juste titre parfois (un petit coucou donc à toutes les GB médecins, infirmières ou aides-soignantes, étudiantes ou non)… !

Et pour cause : 75% des patients se présentant aux urgences ne souffrent d’aucune pathologie inquiétante. La plupart des patients repartent donc chez eux par leurs propres moyens (en râlant, souvent ), avec une ordonnance de Doliprane/Spasfon/Ibuprofène (rayer la mention inutile), après en moyenne 2 à 6 heures d’attente.  Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :