Carte postale estivale # 3: Amorgos

Kalimera !

Je vous épargne les habituels: » il fait beau », » la mer est bonne » et « je mange beaucoup de glace » que l’on trouve sur les cartes postales régulièrement. Cet été je suis partie en Grèce et plus précisément à Amorgos, l’une des îles sur lesquelles j’ai posé mon sac-à-dos quelques jours.

IMG_5477

Amorgos est située dans l’archipel des Cyclades. Elle est l’une des îles les plus à l’est du pays, proche des îles turques. On y accède en six heures de ferry, chaotiques parfois, mais récompensées dès que l’on pose le pied sur le quai du port de Katapola ! C’est une île traversée de tout son long par une chaîne de montagnes qui culmine à un peu plus de 800 mètres d’altitude – le Mont Krikelos. On y vient si on cherche la tranquilité, la nature, les longues marches pédestres et pour les fans de Luc Besson et notamment du Grand Bleu. En effet, c’est sur cette île qu’une partie du film a été tournée en 1988.

Avec ses huit mois d’été, il fait bon vivre sur l’île et les habitants (près de 1800) y sont très chaleureux (comme dans toute la Grèce d’ailleurs…) !

IMG_5450

En se baladant aux heures les plus chaudes dans les ruelles de Katapola (notamment pour rejoindre les criques d’eau turquoise qui sont éloignées du village) on croise presque plus de chats que d’habitants: c’est l’heure de la sieste ! Avec ses murs blancs, ses volets bleus et ses escaliers qui mènent tous à la mer, on oublie que le reste du monde existe. Avec ses collines et ses montagnes, on oublie que l’on est sur une île perdue en pleine Méditerranée.

IMG_5485

Si on a séché les cours de grec à l’école on peut espérer trouver quelques panneaux traduits en alphabet latin ou en anglais.

Le chef-lieu de l’île se trouve dans les hauteurs surplombant Katapola, Chora. Village aux moulins, ce village blanc et bleu offre une vue à couper le souffle sur les deux versants de l’île. En arpentant ce village aux ruelles ombragées, on a envie de s’asseoir à chaque café-terrasse pour y boire une bière locale ou manger une salade recouverte de fêta, juste pour apprécier la vue !

IMG_5498

Chora.

En contre-bas on y trouve l’un des plus anciens monastères byzantins des Cyclades, le monastère de la Panaghia Chozoviotissa. Il est construit à flanc de falaise, à presque 300 mètres au dessus de la mer. On y accède par une longue succession de marches irrégulières qui achèvent les cuisses si on s’attèle à la visite après 11h du matin, tant le soleil frappe. Lorsqu’on arrive sur la terrasse devant les portes du monastère, la vue sur la mer est magnifique et on s’étonne également de la largueur (1m50 par endroit) du monastère qui s’adosse à la falaise.

IMG_5515

Monastère de Panaghia Chozoviotissa

Une fois que l’on a bien marché, qu’on a bu le verre d’ouzo servi dans le monastère, on redescend jusqu’au niveau de l’eau pour se rafraîchir et finir la journée entre deux rochers.

IMG_5532

Ile calme et très peu envahie par le tourisme de masse, Amorgos charme les personnes qui recherchent de belles balades avec des vues magnifiques, le calme, le soleil et la chaleur… Quelques jours coupés du monde !

Vue de Katapola

Bilan de ces quelques jours sur l’île: un corps reposé, des cuisses en béton armé, quatre livres finis, le ventre rassasié de tzaziki et la peau halée.

Pleins de bisous mouillés (il fallait bien que je la fasse celle-ci…).

Adìo.

Un commentaire, une réaction ? Par ici !

À propos de Sunsh

Soignante à plein-temps, brunch-addict, coureuse des montagnes de l'après-midi, fétarde de la nuit et globetrotteuse continuellement.

Publié le 30 août 2015, dans Bouillon De Culture, Les voyages de Sunsh, Vis ma vie, Voyages, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :