J’irai dormir chez vous : Nantes !

Aujourd’hui c’est au tour de Thunder de nous emmener dans sa ville de l’Ouest de la France : à Nantes.
Je vous laisse découvrir ses endroits préférés et les lieux qu’elle a décidé de nous faire découvrir.

Brièvement comme décrirais-tu Nantes ?
Je dis toujours que Nantes c’est un peu comme un mini-Paris, avec des inconvénients en moins : beaux bâtiments, histoire très riche, un très bon réseau de transports en commun, plein d’espaces verts, une multitude d’endroits cool pour aller manger/flâner/boire un verre, culturellement c’est génial, ça bouge beaucoup, et même niveau emploi on s’en sort plutôt bien. Et à côté de ça, les loyers sont raisonnables pour une grande ville, la mer est proche, on est à deux heures de Paris en TGV, bref on a tout à disposition. Le seul truc vraiment relou, c’est la circulation : on est la ville la plus en travaux de France, et maintenant que l’hyper-centre est piéton, tout le monde circule autour et aux heures de pointe c’est l’enfer. Mais sinon, tout baigne style

– Peux-tu me parler d’un lieu (place, parc, café, rue…) qui te rappelle un bon moment de ton enfance ?
Hum, je n’ai pas passé mon enfance à Nantes donc je vais tricher : un coin que j’apprécie particulièrement, c’est tout le secteur du Château et ses alentours, la grande esplanade qui va jusqu’à la place Foch (pour celles qui connaissent), vers la cathédrale. Les douves du Château, toute cette verdure, rien de tel pour paresser au soleil les premiers jours du printemps, en amoureux, avec une sushi box à côté (Sushi shop est à deux pas, héhé). La grande esplanade est super chouette, avec plein de coins à l’ombre, et tout cela mène à la cathédrale qui vient d’être refaite, magnifique.

mm

– Maintenant cite-nous le nom d’un lieu où tu aimes aller avec ta famille.
Ma famille ne vient pas souvent à Nantes, mais quand elle vient j’ai à coeur de leur faire visiter la ville du mieux que je peux.. tout dépend des goûts de chacun, mais on aime beaucoup aller manger une glace (et plus si affinités) chez Amorino place Royale, devant la fontaine. Mais tout simplement, il y a des tonnes de petits restos dans le quartier Bouffay (qui porte donc bien son nom), comme « Chez Maman » (haha) où j’avais mangé avec mes parents. Sinon, j’ai le droit de parler de la campagne autour de Nantes ? Héhé si vous n’êtes pas très citadin, je me ferai un plaisir de vous faire découvrir les petits coins magique du Cellier, de Sucé sur Erdre (pas de blague salace, on les connaît), le parc de Procé, ou tout simplement de Trentemoult, un magnifique petit village situé sur l’île de Nantes, à cinq minutes du centre en voiture mais qui vous dépaysera totalement avec ses petites maisons de toutes les couleurs.

– Un lieu où tu aimes aller seule ?
Je passe mon temps à me balader en ville, particulièrement dans le quartier de la médiathèque Jacques Demy. De là, on peut remonter jusqu’au cours Cambronne, magnifique en début de soirée. Mais mon nouvel endroit favori est le café-librairie « Les bien aimés » (rue de la paix) entre Bouffay et Commerce.

– Si tu devais me faire visiter Nantes, qu’est-ce que tu voudrais me faire découvrir ?
Imaginons que vous arriviez de la gare. On pourrait faire un grand tour en commençant par le quartier du LU (c’est chez moi :hinhin: ), au Lieu Unique justement, maintenant reconverti en café/librairie/salle d’expo/de concert et même… hammam ! J’adore sentir les effluves de savon en passant à côté. Un chouette endroit, parfait pour prendre un verre, ou même manger au bord de l’eau (même si je dois avouer que la cuisine n’est pas exceptionnelle).

Ensuite, on traverserait le pont jusqu’au Château des ducs de Bretagne. De là part une rue pavée, qui remonte jusqu’à l’esplanade dont je parlais plus haut, menant à la place Foch, avec l’obélisque. A ne pas louper ici : la rue Maréchal Joffre (où j’ai habité aussi d’ailleurs), un cocktail mélangeant restos chics (Le Bistroquet où ils font eux-mêmes leur chocolat, aïe aïe aïe !!) et populaires, kebabs, boutique de pâtisseries orientales… sans oublier toutes les petites boutiques où l’on peut fouiner, comme des friperies. En plus, pour les fêtardes qui ne savent plus comment elles s’appellent à la fin de la soirée mais qui n’ont pas oublié qu’elles avaient un estomac, il y a même un « renfoncement » avec deux gros distributeurs de pizzas et autres pastabox, avec un micro-ondes à côté, et je peux vous dire que ceci m’a sauvé la vie maintes et maintes fois Moq

Bref, nous en étions donc à la cathédrale. Le parvis est vraiment joli et mérite qu’on s’y attarde, la vue est évidemment impressionnante. D’ici, on pourra redescendre jusqu’au bord de l’Erdre, cours des 50 otages, et se faire une longue balade au bord de l’eau (aller boire un verre au Bateau Lavoir, un bar-péniche, pourquoi pas ?), jusqu’à l’île de Versailles, célèbre pour son jardin japonais et ses coins d’ombre parfaits lorsqu’il fait trop chaud. Attention à ne pas déranger les amoureux, ça grouille de partout… ;)

En revenant, on pourra faire un détour par Talensac et son immense marché, du mardi au dimanche, un peu cher mais tellement bien ! Je vous mets au défi de repartir les mains vides… plus haut, la place Viarme est elle aussi pleine de charme.
On revient ensuite vers l’hyper-centre, soit le cours des 50 Otages et Commerce. Ici, la liste est trop longue : restos, boutiques, à vous de découvrir ! La rue du Calvaire est la plus empruntée pour ce qui est du shopping, mais également la rue Crébillon, si vous en avez les moyens. La place Commerce est un peu le point de rendez-vous des nantais (« on se retrouve devant la Fnac ? »), avec son Gaumont, son Macdo et c’est aussi le carrefour des lignes de tram. Dès 22h, c’est tout de suite moins sympa, je m’y attarde rarement Moq. Direction alors la place Royale, puis la place Graslin, avec l’opéra ! Les deux places les plus fréquentées de la ville.

url2Place Royale

Pour terminer notre boucle (désolée, c’est long, guide du routard style), on passera par le quartier Bouffay, avec son église Sainte-Croix, ses petites boutiques, bijouteries, pour tous les budgets, ses galeries Lafayette (derrière lesquelles est caché un resto sublime, « La Souris d’Agneau », il faut le trouver mais courez-y !), ses multiples crêperies, ses rues pavées… si vous cherchez un salon de thé sympa, filez chez « Dînette », rue du Château, ambiance cosy et délicieux gâteaux sont au rendez-vous, et je connais les patronnes héhé. Il y a aussi deux bars à chats qui viennent d’ouvrir, pour les amies des bestioles, je ne les ai pas encore testés mais ça ne saurait tarder…

Enfin, la boucle est bouclée lorsqu’on revient vers l’île Feydau, dont les travaux sont quasiment terminés (un miroir d’eau sera là pour l’été prochain !), avec un petit parc, ce qu’ils ont fait est vraiment sympa.
Et il y a bien évidemment le coin du Hangar à Bananes, avec les Machines de l’île (le fameux éléphant), à voir évidemment mais sûrement pas mon coin préféré, trop bétonné et industriel à mon goût… mais si vous voulez danser comme une malade jusqu’au matin, c’est là-bas que ça se passe.

Oh, j’ai juste oublié la butte Sainte-Anne ! Endroit sublime, en face du Hangar à Bananes, direction Chantenay. La butte surplombe tout Nantes, c’est magnifique, si vous êtes d’humeur intello vous pouvez même visiter le musée Jules Verne, très chouette, et taper la pose avec Jules version statue. Le soir, un grand arbre blanc est éclairé, c’est magique…

url

– Un événement que tu attends chaque année avec impatience à Nantes ?
Sans hésitation : le Voyage à Nantes ! L’occasion idéale de découvrir la ville pour les touristes, et de la REdécouvrir pour les autres. Suivez la ligne verte et laissez-vous surprendre…

– La plus belle vue de la ville ou ses alentours ?
Là encore, sans hésitation : le Nid !! C’est un café situé tout en haut de la tour Bretagne (il fallait bien que cette horreur serve à quelque chose Moq). L’entrée est maintenant payante (1€, mais par principe ça m’agace) et les consos trop chères, mais vous n’êtes pas obligé de consommer et croyez-moi, le reste vaut le coup : l’extérieur offre une vue de la ville à 360°, du haut de 32 étages. Génial !! A part ça, le design est signé Jean Jullien, dont le thème choisi est celui d’une cigogne géante, qui fait le tour du bar. Les sièges sont des oeufs, et à vous de retrouver les peintures d’oeufs cassés sur certains toits de la ville… tous les dimanches soirs, on peut aller voir un concert au Nid, l’ambiance est trop cool. Et le jeudi, c’est soirée electro.

le_nidurl

– Un dernier petit mot ?

Viendez !!! Héhé

Un commentaire ? Une réaction ? C’est par ici !

Publié le 14 mai 2015, dans Day By Day, J'irai dormir..., Vis ma vie, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :