Sport #2 – J’ai testé pour vous: l’aquabike

Voilà maintenant un an que chaque lundi et mercredi matin j’enfile un maillot une-pièce peu avantageux et un bonnet qui me donne l’impression d’être une bite géante pour aller pédaler pendant 45 min dans l’eau. En somme, je fais de l’aquabike.

Pour celles qui sont passées outre les publicités, les blogs et les magasins acclamant ce nouveau sport tendance et vantant ses mérites de dégommeur de cellulite, une petite piqûre de rappel.  L’aquabike est un nouveau sport qui mélange deux disciplines: les sports aquatiques et le cyclisme. Pour les adeptes de la salle de sport et notamment de celle de cyclisme, c’est un peu le même programme qu’en RPM mais adapté dans l’eau.

aquabiking-620x909

Caroline Quillis – clic image

Me concernant, je pratique l’aquabike en cours collectifs avec un coach qui impose des rythmes à tenir. On altère différents exercices durant les 45 minutes de cours: des exercices qui font travailler les bras et les fesses, ou encore l’avant des cuisses ou les mollets. A la fin, aucun muscle n’est épargné et vos cuisses sont bien évidement les plus sollicités !

Après un an de pédalage statique je viens vers vous pour un bilan sur cette pratique sportive et ce qu’elle m’a apporté.

Tout d’abord, à l’inverse d’autres sports d’endurance comme la course à pied, l’aquabike ne provoque aucun traumatisme pour les articulations. C’est notamment pour cette raison que la discipline m’intéressait. A la reprise du sport il y a un an, je me suis mise à la course à pied. Un an sans sport croyez-moi c’est comme si vous n’aviez presque plus de muscles. La reprise a été hard et les douleurs musculaires et articulaires aussi ! L’aquabike s’est présenté à moi comme une bonne solution pour reprendre du muscle rapidement pour continuer la course à pied parallèlement. Et ça a marché !  En trois mois plus aucune douleur aux genoux !
Depuis janvier j’ai rajouté des manchons – des poids en mousse – aux chevilles pour rajouter du poids et donc du frottement dans l’eau. Le degré d’intensité est donc plus élevé. Même si l’aquabike est un cousin de l’aquagym – qui est souvent vu comme un sport doux et tranquille – l’aquabike est un sport intense et très cardio ! On pédale sans arrêt pendant 45 minutes à des allures différentes. L’eau a une résistance douze fois supérieure à celle de l’air donc on se muscle beaucoup rapidement et on dépense énormément d’énergie.

Deuxièmement, l’eau masse le muscle et améliore la circulation ainsi que la sensation de jambes lourds. Ayant toujours eu des problèmes de circulation sanguine et de rétention d’eau ce sport a été très bénéfique ! Mes jambes ne gonflent plus en fin de journée quand j’ai passé la journée assise en cours ou debout au travail. Ce phénomène s’explique par le mouvement des jambes dans l’eau qui produit un hydromassage. En plus d’être bon pour la circulation le mouvement permet de lutter contre la cellulite et notamment l’aspect visible.

En parlant de cellulite, après un an d’aquabike (et d’alimentation relativement saine – ok, je m’accorde un mc do de temps en temps) les résultats sont assez prometteurs. Les cuisses sont lisses au toucher et au visuel. Les muscles sont dessinés et la peau est plus ferme.

Troisièmement, un trou dans mon budget loisirs. Oui, l’aquabike est un sport relativement cher car il demande beaucoup d’infrastructures et également un coach. A l’inverse de la course à pied que l’on peut pratiquer seule et même avec un petit porte-monnaie, l’aquabike demande un certain investissement financier pas toujours envisageable quand on est étudiante ou tout simplement que l’on a d’autres priorités budgétaires. C’est d’ailleurs le seul point négatif majeur qui pourrait me pousser à arrêter d’en faire l’année prochaine ou… à placer un vélo dans ma baignoire ou ma piscine !

Un quatrième point mérite d’être éclairci et crié à toute personne qui ne serait pas encore convaincue par ce sport: l’effet relaxant que procure ce sport. Après la séance on est bien, léger, sans courbatures et on est détendu.

Allez, un cinquième point pour les dernières indécises: la playlist ! Soit vous connaissez toutes les chansons et vous fredonnez tout en pédalant (bon ,je vous avoue que vous allez faire ça pour la première chanson ensuite vous balancerez juste la tête tout en soufflant comme un boeuf), soit vous découvrez des musiques motivantes et entrainantes qui vont vous pousser à vous dépasser et tout donner !

 

Et vous, vous pratiquez/testez l’aquabike ? ou peut-être l’aquarunning, nouveau bébé de la famille Aqua- ?

illustration de la vignette de l’article par Caroline Quillis 

À propos de Sunsh

Soignante à plein-temps, brunch-addict, coureuse des montagnes de l'après-midi, fétarde de la nuit et globetrotteuse continuellement.

Publié le 17 juillet 2014, dans Beauty Queen, Day By Day, J'ai testé pour vous, Sport, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 8 Commentaires.

  1. J’aime beaucoup l’article et les images utilisées.
    J’ai testé l’aquabaking et j’avais adoré.

    J'aime

  2. Ça a l’air sympa. Je sais que les piscines de ma ville en propose, mais je n’ai pas osé me lancer…. Il faudrait.

    J'aime

  3. J’adore mais c’est vrai que c’est cher. Mais je connais une piscine où l’entrée n’est qu’à 3,50€ et les deux vélos sont en « libre service », on peut en faire tranquillement et autant qu’on veut, c’est dommage qu’il n y a pas ça partout…

    J'aime

    • Il y a ça dans plusieurs piscines par chez moi. Le point négatif de cette initiative que l’aquabike doit se pratiquer intensément et quand il est pratiqué librement est bien moins bénéfique qu’en cours.

      J'aime

      • Oui je suis d’accord, je m’en suis rendue compte quand j’ai fait un vrai cours d’aquabike ensuite, c’était pas du tout la même chose !

        J'aime

  4. Tiens ça a l’air sympa en fait…

    J'aime

  5. Il est vraiment cool cet article Sunsh. J’ai bien envie de tester, je pense que ça pourrait me plaire. En plus, en ce moment, je suis en pleine réflexion sur « QUEL SPORT FAIRE A LA RENTREE ». Haha

    Merci pour l’article 😉

    Aimé par 1 personne

  1. Pingback: 10 trucs pour affronter la rentrée | GloryBox

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :