J’irai dormir chez vous: Toulouse

Après Alright et Loops qui nous ont fait découvrir des villes du nord de la France et Sesilina qui nous a fait un petit tour d’horizon de la Corse, retour sur la France métropolitaine et une ville du sud ouest: Toulouse.

Capture d’écran 2013-02-03 à 12.47.06

– Brièvement comme décrirais-tu Toulouse ?

C’est… rouge ! Ce qui est vieux est en brique et ce qui est neuf l’est également ( pour préserver le patrimoine, l’appellation « Ville rose », tout ça tout ça…).

– Peux-tu me parler d’un lieu (place, parc, café, rue…) qui te rappelle un bon moment de ton enfance ?

Le manège de la place Wilson : le premier manège sur lequel je suis montée. De vieux chevaux de bois, une musique de cirque, des bancs et des pigeons tout autour, des arbres et une fontaine… Ce manège a le même âge comme moi d’ailleurs, il a été installé quelques mois après ma naissance.

Emmanuel Thomas photos

Cette place donne sur les allées Jean Jaurès où se trouve le cinéma où j’ai vu mon premier Walt Disney avec ma mère ! Depuis, j’habite à deux pas de cette place et je vais toujours voir les films là bas.

Autre endroit de Toulouse que j’aime tout particulièrement parce que ça me rappelle des moments privilégiés avec mon père: la cité de l’espace. Toulouse étant une ville important dans le monde de l’aviation et de l’astronomie, un musée interactif a été installé non loin de l’observatoire national de Toulouse. Depuis que j’ai 8 ans j’y suis allée plusieurs fois. Ce qui m’a toujours émerveillée c’est la reproduction de la voie lactée avec des petites lampes, tout en haut du musée. J’adorais m’amuser à chercher les constellations que je connaissais. (Quand j’étais petite un des 150 métiers que je voulais faire c’était astronaute).

– Un lieu où tu aimes retrouver tes amis ? En quelles occasions ?

En général on se rejoint au Flower’s, un salon de thé anglais sur la petite place triangulaire Roger Salengro, entre la place du Capitole et l’avenue Alsace Lorraine (grande rue commerçante). En terrasse on y déguste un café et un banoffee en se racontant les derniers potins, on se dore la pilule et on regarde passer les gens.

On y va pour toutes les occasions: quand on a faim et qu’on a mal aux pieds après une journée de shopping (ou de divertissement culturel), quand on se retrouve après nos vacances d’été loin l’unes des autres, quand on veut goûter, quand on veut boire, quand on veut bronzer, quand on a des choses à se dire, quand on présente notre copain à nos amies…

– Maintenant cite-nous le nom d’un lieu où tu aimes aller avec ta famille.

Le long des quais du Canal du Midi pour faire du vélo. Quand mes parents étaient encore ensemble on en faisait souvent l’été tous ensemble. C’est très familial comme endroit: beaucoup de parents avec toute leur trottée d’enfants qui suivent derrière en pédalant ou encore des péniches ou petits bateaux où des odeurs de grillades viennent jusqu’aux gens sur les berges. C’est ombragé, c’est presque la nature à l’état sauvage mais la route goudronnée le long du Canal, l’autoroute non loin et les petits restaurants de routards nous rappelle qu’on est sur un lieu touristique du coin.

– Un lieu où tu aimes aller seule ?

Je n’ai pas de lieu où j’aime spécialement être seule. J’aimerai prendre des cafés seule, avec un bouquin, mais je n’en ai pas le courage je crois. Par contre j’adore me balader seule. Marcher dans Toulouse, découvrir des petites librairies cachées ou des boutiques perdues, trouver des raccourcis… L’ambiance dans les rues de Toulouse, c’est ce que je préfère.

– Si tu devais me faire visiter la ville rose, qu’est-ce que tu voudrais me faire découvrir ?

C’est parti ! Tu arrives à la gare Matabiau sur les coups de 17h – tu prends une petite photo de cette gare, typique de celles du Sud avec les blasons des différents cantons. Juste le temps de te débarbouiller et poser tes affaires avant de partir pour une folle nuit à Toulouse. On est vendredi, meilleur soir pour sortir: on évite les zonards du week end et les étudiants qui sont pour la plupart rentrés chez papa-maman. Il ne reste donc que la crème de la crème ! Pour continuer dans la découverte des lieux mythiques on part pour la Place Saint Pierre, coin des bars les plus vieux de Toulouse, notamment Chez Tonton. Après deux mètres de Pastis il est temps d’aller manger. On traverse la place pour prendre la rue des blanchers direction le Peiharote, petite table brocante ! Pour digérer tout ça on part pour finir la nuit dans une des boîte du centre: Le Zoom, Shanghaï, Coccon, l’Autre, IBar… Bref, à vous de choisir en fonction de la tournure que vous voulez donner à votre fin de soirée !

Gare Matabiau

Le lendemain on émerge doucement et on avale vite son petit-déjeuner pour partir à l’assaut de la ville: un petit tour par les boutiques pour se donner la pêche, on vadrouille dans les petites ruelles coincées entre la Garonne et Alsace Lorraine. Je te laisse admirer les immeubles typiques du Sud avec la brique et les rues dans tous les sens. On en profite pour faire un tour à l’Ecole d’art qui longe les berges de la Garonne et on jette un oeil à une des expo des élèves avant de suivre son estomac et poser ses paquets et ses pieds fatigués à L’Appart rue Suau, petit resto à l’ambiance cosy, comme le Central Perk de la série Friends mais à la décoration plus rétro chic. Le ventre plein on remonte sagement la rue vers la Place du Capitole, lieu de nombreux évènements (notamment la retransmission des matchs de rugby). L’après-midi est consacrée à la culture et pour cela direction le musée des Augustins, en plein coeur de la ville pour admirer les collections greco-romaines et profiter de la petite cour intérieure, avec son jardin et sa fontaine.

La Maison

Le soir, on se fait un traditionnel apéro-ciné-resto-bar pour continuer dans l’imprégnation de l’ambiance toulousaine. Cette fois-ci on part pour les bars dans le coin de Jean Jaurés et on déguste un verre de vin à La Maison, bar aux lumières tamisées et canapés moelleux (et réplique de la série Friends, encore).

Le dimanche on décide d’éliminer toutes les toxines du samedi en faisant un petit tour de vélo (ou à pied) sur les quais de la Garonne, en passant par la Daurade. Il fait beau, il fait chaud, tout est chouette ! Un petit brunch s’impose et on pédale jusqu’au Bapz, le meilleur salon de thé de la ville, tenu par deux soeurs. Il fait toujours beau et on reprend nos vélos pour traverser le pont Neuf et visiter le quartier de Saint Cyprien et le musée des Abattoirs – musée d’art moderne et contemporain.

Les Quais

– Un événement que tu attends chaque année avec impatience à Toulouse ?

La fête de la Musique ! Des groupes plus géniaux les uns que les autres à tous les coins de rues. Des rencontres folles. Des soirées au bar inoubliables. Bref, un évènement qui me réconcilie avec la musique !

– La plus belle vue de la ville ou ses alentours ?

Sur les toits des Galeries Lafayettes. Avant, c’était un café, tout ce qu’il y a de plus français, avec nappes blanches et barman en chemise. On prenait notre café collés aux baies vitrées pour regarder Toulouse, ses toits et ses allées ombragées. Maintenant, malheureusement, c’est devenu un sushi shop où se retrouvent tous les jeunes branchés pour l’after work. Bières japonaises et makis pour mettre l’ambiance sur les toits de Toulouse. La vue est la même mais l’ambiance est bien différente.

– Un dernier petit mot ? 

La prochaine fois que tu viens, on fera les abords de Toulouse, tous aussi chouettes !

À propos de Sunsh

Etudiante à plein-temps, brunch-addict, coureuse des montagnes de l'après-midi, fétarde de la nuit et globetrotteuse continuellement.

Publié le 4 février 2013, dans Day By Day, J'irai dormir..., Voyages, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 12 Commentaires.

  1. bonjour, est ce que je peux utiliser l’image flower-s-cafe-toulouse-1310338144.jpg pour inserer dans une plaquette (qui va être imprimée)
    Merci

    J'aime

  2. C’est clair, on a trop envie de venir passer le week end avec toi, je garde en tête cet article et toutes tes adresses ! Merci beaucoup !

    J'aime

  3. Oh, tout ce que j’adore ! En même temps, je suis très attirée par les villes du Sud (c’est pour ça que j’ai décidé de faire mes études à Lille xD !!). Tu donnes vraiment envie, et j’espère pouvoir passer un jour par Toulouse.

    J'aime

  4. Tu m’as trop donné envie d’y aller! Je ne connais pas du tout cette ville mais ça l’air d’être exactement le style de ville que j’aime : grande mais à taille humaine avec pleins de coins sympas!

    J'aime

  5. Ca donne grave envie d’y aller :’) J’ai toujours été attirée par Toulouse pour une mystérieuse raison, je suis sûre que je m’y plairais x) En tout cas ton programme donne envie, je t’appelle dès que je suis de passage 😀

    J'aime

  6. J’adore Toulouse, c’est vraiment une ville où j’aurais aimé habiter. (ou j’aimerais, rien n’est perdu). Le bar La maison a l’air sympa !

    J'aime

  7. Ca donne envie de découvrir la ville, j’adore !

    J'aime

  8. Ca a vraiment l’air d’un endroit chouette où vivre ! J’ai jamais eu l’occasion d’y aller encore, pourtant je suis qu’à 2h de route, ça me donne encore plus envie !

    J'aime

  9. Waouuuh Toulooouuuuuuuse!!!
    Quand je serais 100% toulousaine, je t’appelerais c’est sur!!!!!!!
    Super Article !!!!!

    J'aime

  10. Ton programme donne trop envie !
    Ca a l’air d’être superbe, c’est vraiment une ville où j’aimerai aller prochainement.

    J'aime

  1. Pingback: J’irai dormir chez vous : Lyon ! | glorybox

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :