J’ai testé pour vous : la pole dance

A 28 ans il fallait absolument que je reprenne le sport. Clin d’oeil aux filles qui mangent tout ce qu’elles veulent sans prendre un gramme, dites vous qu’il y a une justice : à l’approche de la trentaine, cela change.

Avec ma copine sous le bras, j’étais partie un jour de février prendre un cours d’initiation à la pole dance dans les locaux de la Pink School, l’école de danse du Pink Paradise, pas parce que j’aspirais à me faire recruter comme strip teaseuse dans le sulfureux club, mais plutot pour son prix : la carte de dix cours au Pink est à 200€, contre au minimum 250 dans tous les autres cours de Paris. La pole dance, c’est encore un peu marginal, donc cher.

J’étais terrifiée à l’idée qu’on me demande d’être sexy, et la réputation du Pink ne me rassurait pas. J’étais plus attirée par le côté « cirque » de la pole que par la sensualité de la discipline. J’avais également peur de la fréquentation du cours : dans ma tête cela ne pouvait être que des aspirantes strip teaseuses, super gaulées, peroxydées, voire siliconées. N’importe quoi.

Les filles qui assistent au cours de pole sont des filles normales, comprendre toutes très différentes les unes des autres. Petites, grandes, maigres, fortes, au sortir de l’adolescence ou la quarantaine assumée, il y en a pour tous les gouts et c’est très bien comme ça. Les profs aussi ont toutes les morphologies et une fourchette d’age assez large. Si il est conseillé de venir en talons hauts les premiers temps – surtout pour la démarche – on peut assez vite les mettre de côté : les profs elles mêmes n’en portent jamais. Par contre, pour ce qui est de la tenue, si on arrive aux premiers cours dans le short et le t-shirt dans lequel habituellement on dort, force est de constater que le tissu glisse sur la barre quand la peau accroche : on est donc de plus en plus déshabillé. Personnellement je suis en brassière de sport et en culotte le plus clair du temps (sauf pour les photos parce que bon, l’Internet, tout ça).

Le cours n’est pas une incantation à notre sensualité potentiellement enfouie mais bien un cours de sport, avec échauffement, exercices, étirements, et douleur, beaucoup de douleur. La phrase que j’ai retenu de mon premier cours sortait de la bouche de la prof « La pole, ça fait mal« .

Ca fait tellement mal qu’en fait, pendant le premier programme (dix cours) on est tranquille à peu près deux jours dans la semaine : on a mal pendant le cours (la barre frotte contre la peau dans un bruit parfaitement élégant), puis 2, 3, 4 jours après le cours, ça se calme les jours 5 et 6 et au 7ème, rebelotte. La douleur se traduit par des courbatures incroyables dans les épaules, les bras, les omoplates, les abdos, les pectoraux, le derrière des genoux, les mollets, l’aine (oui, partout). Apparaissent également sur vos cuisses et vos bras de forts jolis bleus. C’est simple : les non initiés vous encouragent à aller porter plainte contre celui qui vous fait ça. Mais le pire : c’est qu’on adore ça !

Avec cette douleur quasi permanente, impossible que le corps ne change pas. Clairement on est raffermi, les abdos sont dessinés, il est même apparu sur mes bras des trucs incroyables que je n’avais vu jusqu’alors jamais eu : des muscles ! Je peux d’ailleurs fièrement affirmer que je fais maintenant 10 pompes tranquille, contre 0.5 il y a un an. Concernant la souplesse, c’est assez fou : je suis à quelques centimètres de récupérer mon grand écart latéral, que j’avais enterré voila… 15 ans. Et ouais.

Pour résumer ses bienfaits (avérés), la pole agit sur la force et la souplesse, évidemment, mais aussi sur l’endurance, la coordination et surtout : l’équilibre. Car aussi forte que l’on soit, si l’on place mal ses bras, on ne tient pas.

Venons en aux figures : l’incontournable, celle que l’on apprend en premier pour son élégance et sa facilité d’accès, c’est la chaise.

Chair – Moquette et tentures du Pink : je tiens à ce que tout le monde sache que cette photo n’a pas été prise chez moi.

Seule difficulté : réussir à se tenir très haut avec le bras intérieur, et pousser fort la barre avec le bras extérieur. Cette figure fait partie des « Spin », à savoir, les figures qui tournent autour de la barre, au contraire des « Trick » :

Seat

S’asseoir sur la barre est la porte ouverte à toutes les autres figures de Trick, et c’est ce qu’on apprend en cours d’initiation. Au début, ça fait mal à l’entre jambe. Ensuite, ça va mieux (ou on s’habitue, je ne sais plus).

Le Carrousel

Pour le Carrousel, un Spin (ça touuuurne), le secret est dans le doigt tendu vers le bas du bras extérieur : c’est lui qui aide à s’équilibrer. Je sais, c’est fou.

Le Layout

Une fois qu’on sait s’asseoir, on peut franchement s’allonger tranquille : l’important est de lever haut le bassin pour ne pas avoir l’air de faire caca dans l’air (la pole dance ça peut être très joli comme franchement pas classe).

Wrist seat

Littéralement, « s’asseoir sur son poignet ». Sur celle ci on tient tout simplement si son poignet est bien tassé dans sa raie des fesses. J’adore expliquer ce genre de détail.

Le Gemini

Le Gemini est le premier Trick compliqué que j’ai appris, et je l’adore, parce que contre toute attente il se bloque tout seul : les points d’ancrages sont le derrière du genoux, le creux de la hanche, et celui de l’épaule. Ca a l’air dur comme ça, mais pas du tout ! Le corps tient parfaitement bien une fois calé à ces endroits là.

Crucifix inversé

Pour le crucifix les points d’ancrage sont les chevilles, les genoux, et l’aine. La difficulté, en ce qui me concerne en tous cas, c’est le vertige : si on regarde en bas, on a vite le tournis, et bizarrement les chevilles ne tiennent plus si bien (d’autant plus que le corps hurle qu’il faut descendre MAINTENANT !). C’est ainsi qu’un jour mes jambes ont laché et que je suis tombée direct sur le genoux (j’avais heureusement eu le temps de me retourner). Mais ma pote n’a plus voulu faire le crucifix pendant des semaines après ça !

La Boule

Il faut savoir que la Boule, malgré son apparente facilité, arrache absolument le ventre, puisque c’est lui, le point d’ancrage principal ! Pour la maitriser, il faut d’abord réussir le Cradle (se hisser sur la barre recroquevillée à l’horizontale à l’aide des bras placés de part et d’autre). Il faut aussi réaliser que si, on peut tenir juste par le ventre. Et psychologiquement il y a un petit travail à faire.

On termine par un petit enchainement : Cradle, Attitude, et Jamilla !

Le tout en tournant (les trois sont des Spin), la vitesse aidant à les exécuter !

Voilà pour ces quelques figures, j’en suis à mon 19ème cours et je commence à percuter quand la prof nous assène « On monte en V, inside leg, Gemini, outside leg viva, et hop scorpio poudoum pshiiii » même si ça fait encore vachement peur, j’espère que cet article vous aura convaincues de tester, sinon d’adopter la pole, et n’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires !

À propos de Aime Pi

-  C'est  tout  c'que  vous  trouvez  à  dire  ?                                                                                                                                            -  Ouais.  Allez  vous  faire  foutre.

Publié le 28 septembre 2012, dans Beauté, Beauty Queen, Day By Day, J'ai testé pour vous, Sport, et tagué , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 22 Commentaires.

  1. Bonjour

    Je me suis inscrite à la pink school il y a qq mois maintenant en prenant une carte open afin de pouvoir participer à plusieurs cours et je vous en prie ne faites pas la même ERREURE QUE MOi !!!! Les cours sont annulés… Ne comptez même pas assister aux cours de pôle fitness, zumba, danse orientale ou hula hop car ils sont annulés et l’école ne sait pas qd ils seront reprogrammés… Quant au cours de split and flex (même si je dois dire que la prof est super et très agréable) l’école ne fournis même pas les tapis de sol… C’est la 1ère fois qUe je vois ça.

    La pink school n’honore pas du tout son contrat et vous dit que vous n’avez qu ‘ a aller aux autres cours…! Bref vous payez 180e la carte… Qui devrait s’appeler open 6 et non open 10 puisque 4 cours manquent a l’appel !!!

    N’y allez pas !!!!

    J'aime

  2. Faut pas faire ça après avoir mangé une choucroute royale ou du cassoulet, ni avoir trainé dans un pub avant.

    J'aime

  3. Pôle dance fitness

    Salut ptit sondage

    Un studio Pôle Dance fitness dans le 95 ça vous interese ???

    J'aime

  4. Ou comment donner l’envie de faire de la pole dance dans le tram (si les barres étaient propres AHA). J’étais donc dans le tram en lisant cet article qui motive quand même pas mal. Je n’imaginai pas ça comme c’est décrit ! En plus ça a l’air de faire un corps de malade.

    J'aime

  5. Je suis trop charmée aussi ! C’est vraiment super j’aimerais beaucoup en faire mais je n’ai pas d’écoles vers chez moi… ou alors il faudrait que j’aille sur Paris après le taf…Tu fais quels horaires ? Et il faut s’inscrire non ? Parce que si y’en a 15 qui viennent le meme jour ca doit pas être gérable :s
    Tu es très belle en tous cas…je me reconnais dans la fille qui a toujours tout mangé et là…ca sent la fin 😀

    J'aime

  6. Je veux en faire mais ca convient pas avec mes horaires de travail 😥

    J'aime

  7. Les photos sont supers, je ne pensais pas du tout que c’était toi sur l’icône 😉
    Ca donne envie mais ça a l’air duuur ! En tout cas, tu as l’air douée !

    J'aime

  8. Merci les filles ! Mais vous savez même si a la base, vous n’êtes pas souples ou ne l’avez jamais été, les exercices vont de toute façon vous obliger a le devenir ! Si vous avez envie d’en faire, vraiment ne vous focalisez pas sur ce genre de détails parce qu’au début on est toutes raides et nulles, mais avec un peu de travail quelle satisfaction de réussir une figure ! Et on fait des progrès assez vite, y a toujours des séances sans mais c’est fou de voir qu’une figure qui ne passait pas la semaine précédente passe toute seule celle d’après !

    J'aime

  9. WAAAH c’te classe Khiera quand même. On ne dirait presque pas que tu contractes tout ce que tu as pour rester sur la barre. C’est beaaaau !
    Alors moi mon problème n’est absolument pas la souplesse et la coordination mais simplement et bêtement la force de monter sur la barre. Soyons franches j’ai des biceps inexistants et un cul énorme, impossible à soulever. Et pourtant j’aimerai vraiment essayé la pole danse. Le comble: une école à 500m de chez moi.
    Je me tate encore PLUS !

    J'aime

  10. Comment ça donne super envie ! J’aimerais bien essayer un jour !
    T’as l’air de te débrouiller hyper bien !

    J'aime

  11. La photo de la boule est magnifique, je la trouve trop poétique !
    Sinon peut-être qu’un jour mon corps et moi on sera plus copains, mais pour l’instant je crois que je me sentirai juste extrèmement mal à l’aise…

    J'aime

  12. Le gemini est suuuuuuper gracieux en effet ! Par contre moi j’ai jamais su faire le grand écart, même pas y a 15 ans, alors j’ai l’impression d’être perdue pour toujours question souplesse …

    J'aime

  13. Wahou! Ca donne vraiment envie d’en faire!
    J’ai une souplesse toute pourrie, alors je ne sais pas si c’est compatible ou pas, mais un jour, je testerais!!

    J'aime

  14. Ah mais je rêve de savoir faire de la pole dance ! Super ton article, ça donne vraiment envie de s’y mettre. Et les photos sont supers ! Cest trop trop trop beaaaau.

    J'aime

  15. OMG le gemini et le crucifix inversé ! On dirait que tu voles (ou que tu fais de la lévitation, au choix) sur certaines photos 8). Ce qui est super cool c’est que ça fait travailler tout le corps mais j’avoue que je ne sais pas si je me sentirais très à l’aise face à une barre de pôle, l’image sexy tout ça. (sans parler de ma souplesse…inexistante, même après quelques années de danse classique x))

    J'aime

  16. Secretlyshecries

    Super article, ça donne vachement envie !
    En tout cas j’imagine comme ça doit muscler à fonnnnd, tu peux être fière de toi, les figures sont trop cool, ça rend bien !

    J'aime

  17. Ça a l’air vraiment sympa ! Comme toi je pense que ce qui me rebuterait d’abord, ce serait la réputation de la pratique mais ça semble classe. Je ne pensais pas que ça musclait autant ! Vous êtes combien dans ton groupe Khiera ?

    J'aime

  18. WAH JE SUIS SUR LE CUL. C’est vraiment très très esthétique. Je ferais bien ça un jour mais le problème c’est que je sais pas contrôler mon corps (je fais partie de ces filles qui se gamellent tout le temps et se cognent partout), j’ai pas beaucoup de coordination donc je sais pas si c’est fait pour moi.

    J'aime

  1. Pingback: 10 trucs pour affronter la rentrée | GloryBox

  2. Pingback: J’ai testé pour vous… La Pole DancePINK SCHOOL - ECOLE DE POLE DANCE PARIS | PINK SCHOOL - ECOLE DE POLE DANCE PARIS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :