C’est la rentrée, la télé va sauver ma vie

Il fait moche, il pleut, tout le monde a sorti sa mine désespérée dans le métro et il n’y a ni « Raffaelo » ni glaces Mars, ni même Snickers dans les magasins : c’est la rentrée. Mais ne vous pendez pas avec une corde à sauter (eh eh), attendez un peu ! Car la rentrée est aussi et surtout synonyme de renouveau. Vous vous rappelez les rentrées survoltées d’antan, quand vos parents vous amenaient au centre commercial acheter de nouvelles baskets qui clignotent et un t-shirt avec un dragon dessus (90’s children will know) , tout ça pour vous la péter dans la cour de récré face à Alisson qui, elle, avait les sous pour avoir un tamagochi que t’avais pas ? Ben aujourd’hui, c’est pareil. Sauf que les tamagochis ont été remplacés par des chats. Mais en fait c’est presque pareil. Démonstration.

Pas besoin d’avoir des milliards de dollars pour payer un styliste pour être la plus belle le jour de la rentrée, juste une ligne de téléphone et, accessoirement, quelques amis. Et, si malheureusement vous n’avez pas d’amis, vous pouvez prendre le combiné vous-même. En ce qui concerne les habits, et même tout le reste, la télé s’en charge, d’une bonté sans égale.
Tu as une garde robe à chier, tes habits sont tellement pourris que les gens dans le métro te donnent des pièces ? CRISTINAAAAAA est là. Cristina ma ché-riiiiiiiie saura te rendre super classe au lieu de super crasse. A coups d’accent brésilien, d’expression toutes faites, et de sacrosaintes visites chez l’épilateur de sourcils le plus près de chez vous. Après avoir découvert la réponse à la question que TOUT LE MONDE se pose : êtes vous un « H » ou un « V » (à n’en pas douter, il s’agit d’une qualité à rajouter sur son CV. Allez, ça vous fera une ligne de plus, c’est gratis!), vous deviendrez une publicité ambulante pour le cabinet de stylisme de… bah de CRISTINAAAAA bien sûr. Vous passerez d’un thon qui se fait pointer du doigt à Saint-Lazare à une bombasse sur la rue de Rivoli. Et voilà, la rentrée peut commencer.

C’est tellement moche que même son Sims s’en indigne!

Sauf si… vous n’avez pas été sélectionnée pour l’émission (prenez cela comme un compliment – votre degré de cassositude vestimentaire est donc supportable !), alors là seul un richissime octogénaire pourra vous aider, la preuve…

Bon tout va bien, mais… vous avez pas de mec. A quoi bon ressentir tout ce stress de rentrée sans Jules sur qui mieux transférer sa frustration ? Et comme toutes les filles sont des princesses, quoi de mieux, en toute simplicité, qu’un prince charmant ?

Non, pas celui-ci, à moins que l’une de vous fantasme sur Jean Sarkozy ? Je parle de princes charmants : ceux qui viendront vous chercher en 4L subclaquante, vous avouer leurs sentiments après 3 phrases échangées et vous inviter chez leurs parents, oui oui, ceux qui organisent une soirée transformiste à la Michou. Mais comme la vie n’est que dilemme, il vous faudra choisir entre un beauf beau, et un beauf moche. Entre l’intello de façade plus cassos que la plus cassos de tes copines, et le beauf plus gâté par la nature au tribal sur le mollet et le t-shirt Guess. Choisir entre la peste et le choléra avec supplément lèpre, c’est aussi ignoble que la rentrée en elle-même.

Maintenant que vous êtes habillée comme une bonnasse et que vous avez trouvé le Jules qu’il faut, il ne vous reste plus qu’une tête pleine de culture et d’âââârt. Vous avez deux choix : soit vous regardez « Ce soir ou jamais » et prenez le risque de finir très vite en hôpital psychiatrique (ça crie beaucoup dans votre tête après toutes ces disputes d’intellectuels), soit vous regardez arte et… prenez exactement le même risque. Mais en allemand. WUNDERSCHON. Ou sinon, prenez donc le temps de vous pencher sur une rentrée littéraire, qui comme chaque année, présentera des livres aux titres de chansons de Vincent Delerm, de penseurs pontifiant prêchant la fin du monde capitaliste pour… la centième fois (et rediffusés autant de fois au Zapping si vous voulez vous faire une séance rattrapage), ou, sur la chaîne de l’amitié franco-allemande, profitez des documentaires exaltant sur la vie des poissons d’eau douce sur la rivière de la Saale. Vous deviendrez aussi incollable sur les films de Gunther Leckmichamarsch, sur les court-métrages à la bonne saveur de coke made in « La nuit/Die Nacht ». Si avez cela vous n’avez pas encore votre ticket pour une nouvelle camisole, alors vous avez réussi, votre nouvelle vie grâce à la télé peut commencer.

Et pour vos nuits d’insomnie causées par le stress de la rentrée, les lectures soporifiques de livres poussiéreux par d’illustres inconnus la nuit dans Bibliothèque Médicis (sur Public Sénat pardi ! La chaîne qui fait 0,00003% de part de marché!) devrait achever de vous garantir un sommeil des plus profonds.

Bonne rentrée sur Glory Box!

À propos de Greta

Française (de papiers), Allemande, Québécoise et Suisse de coeur qui a mangé l'ironie et l'humour (périmé) avec la cuillère. Manie la langue et la culture allemande comme les mecs manient l'hélicobite. J'aime les épinards, la littérature française et regarder "Confessions Intimes". J'aime pas la guerre, le racisme et la croûte des gâteaux.

Publié le 11 septembre 2012, dans Day By Day, Télé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :