Aislinn nous raconte le Sri Lanka

L'aéroport de Colombo

Le Sri Lanka : ancienne île de Ceylan

Tout commence à la sortie de l’aéroport après 13h de vol. Il est 6h du matin, le ciel est déjà bleu et la température extérieure avoisine les 25°.
La première chose qui frappe, c’est le vert, on peut poser son regard n’importe où autour de soi, tout est vert. Car le Sri Lanka bénéficie d’un climat tropical, ce qui implique une saison humide et donc une végétation débordante. En sachant que la journée on dépasse facilement les 30° sans pour autant mourir de chaud.

La deuxième chose qui frappe, c’est le car. Environ 5h pour faire 130km (c’est pas des autoroutes), les Sri Lankais conduisent comme des malades, tout le monde se double, en côte, en pente, en virage, de jour comme de nuit, à vélo, en bus, en tuk tuk ou en voiture, ils sont tous des fous du volant.

On apprends donc à prier pour arriver entier, et on finit par découvrir qu’en fait, la conduite, ils gèrent, et qu’on pourraient les lâcher sur le périph’ parisien sans problème. On a d’ailleurs fais une course en 4×4 à la fin d’un safari de nuit sur la route à plus de 100 km/h c’était assez dingue (notre 4×4 est arrivé 3e sur 10 !)

Quand on arrive en ville...

Il y a beaucoup de monde au bord des routes, les enfants font de grands signes au passage du car, on se demande s’ils en voient souvent, car le Sri Lanka est un pays de plus en plus touristique mais reste encore méconnu (l’idéal étant un circuit au Sri Lanka suivi d’une extension de 3/ 4jours  aux Maldives, dit « le paradis »).

Les routes défilent et les paysages se ressemblent, toujours aussi verts. On aperçoit les premiers singes, le pigeon local quoi, en un peu plus propre.

Le Sri Lanka a été assez longtemps ravagé par une guerre civile, et il a mis du temps avant de retrouver une stabilité politique et économique. C’est maintenant un pays stable, avec un gouvernement démocratique et une situation bien meilleur que son voisin l’Inde par exemple. Donc très peu de pauvres dans les rues, pas de mendiants, et des rues calmes la nuit. Pour autant en temps que femme, et surtout femme européenne, il vaut mieux ne pas se balader la nuit toute seule, les Sri Lankais sont très sensibles aux charmes des européennes (si tu est blonde à forte poitrine… bref !) donc y’a moyen de se faire un peu embêter si on se balade toute seule la nuit, ou si on prend les transports toute seule par exemple, situation qu’il vaut donc mieux éviter.

Les 3 hôtels ou nous étions étaient top, même s’ils ne connaissent pas la pression de l’eau au robinet (bon courage pour te laver les cheveux !) d’ailleurs le personnel de l’hôtel est à 99% masculin, et je crois qu’ils ont un faible pour les étudiantes françaises…

Les journées se suivent sans se ressembler, décollage de l’hôtel à 7h30, de nombreuses heures de car et des sites plus magnifiques les uns que les autres.

Nous avons eu la chance de visiter de nombreux temples bouddhistes (attention : en Franco-Cingalais on prononce Beuudhaa), certains récents et d’autres plus anciens. A noter qu’on ne visite que l’extérieur, en effet l’intérieur des pagodes renferme une relique de Bouddha (dent, cheveu etc) soigneusement emmurée.

Dans les activités incontournables, je citerais aussi : le safari en 4×4, la balade à dos d’éléphant (ne pas être sujet au mal de mer parce que ça tangue), l’ascension du rocher au lion et ses 900 marches, la rencontre avec les enfants d’une école maternelle le jour de leur rentrée, le jardin d’épices, la fabrique de thé, l’atelier de soie, l’apéro au whisky local (l’arack) et la sculpture locale.

Le rocher du lion

Des journées donc bien remplies et la dernière au bord de l’océan, dans l’un des plus beaux hôtels du Sri Lanka pour assister au coucher du soleil en se remémorant les jours passés.

Un voyage donc inoubliable, bien que je ne mange plus de riz depuis que je suis rentrée (ah oui, pour apprécier la gastronomie Sri Lankaise, mieux vaut avoir l’estomac bien accroché, ça arrache, et même le ketchup !) que je recommande à tous, car c’est un pays qui gagne à être découvert.

Ayubowan ! (ça signifie bonjour/ au revoir)

Aislinn

Publié le 23 mars 2012, dans Voyages, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Ca donne vraiment trop envie d’y aller en effet. Tu parles de la nourriture Sri Lankaise, tu peux donner des exemples de ce que tu as mangé, ça m’intrigue !
    Je note ce pays parmi ceux que je veux faire lorsque je vais partir en Afrique !

    J'aime

  2. ça donne envie d’y aller ! J’crois que je kifferai de faire une balade à dos d’éléphant ( même si ça donne le mal de mer) 😉

    J'aime

  3. Ca a l’air magnifique 🙂 Ca a du être un voyage inoubliable ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :