Pourquoi s’habiller comme un garçon ?

Généalogie :

C’était il y a près d’un siècle. Un petit bout de couturière révolutionnait son monde, et le nôtre, en s’appropriant une garde-robe masculine et en inventant un petit fourreau noir, qui tout en élégance dissimulerait les formes des femmes. Cette couturière c’est Coco Chanel et la mouvance des garçonnes qu’elle habilla, fit s’écrouler à jamais la barrière entre les codes vestimentaires masculin et féminin.

L’histoire a continué avec des « garçonnes », les garçons manqués et autre tomboys qui marqueront leurs époques. Avant les années 20, on pouvait peut-être penser à Jeanne d’Arc ou Calamity Jane. Aujourd’hui ces icônes portent le nom de  Faye Dunaway ou Pam Grier, Diane Keaton, Patti Smith, Brigitte Bardot, Jane Birkin et Charlotte Gainsbourg pour ne citer qu’elles. Etre un garçon manqué, ne se limite évidemment pas à porte des salopettes, des jeans déchirés et des tee-shirt sérigraphiés sur une vieille paire de Converses. C’est avant tout une attitude. Celle d’une femme bien dans sa peau, capable de s’assumer pleinement et prête à jouir de sa vie ardemment. Le principe est toujours le même après un siècle : ne pas craindre de s’échapper d’une « phallocratie » oppressive, s’approprier des qualités toutes masculines, et s’imposer sur leurs terrains avec courage et talent.

Mais revenons à nos chiffons, car justement depuis des années, à chaque saison, c’est un courant que les créateurs s’empressent de suivre. En atteste les retours fréquents à cette « tendance » que le marketing s’applique à « renouveler ». Lexicalement en tout cas. Quand il y a deux ans, ont parlait du phénomène « boyfriend », en cet automne 2011, on parlera de tendance « boyish ». La différence ? Un côté moins relax et confortable. Un style plus proche du gentleman, plus strict, plus dans… les « règles de l’art » Fini les hoodies imposants, les jeans dégoulinants. Cette année on parlera plutôt sportcoat, chino, derby et chemise col club. Tout un vocabulaire archaïque auquel vous serez bientôt initiée.

Inspiration :

Jetons d’abord l’oeil aux Etats-Unis, où deux bloggeuses ont déjà tout compris.

Yewon 

Studieuse et talentueuse (elle joue du violon et du piano), propose sur son tumblr Girlsack une adaptation féminine des classiques du menswear. Blazer en tweed, col de chemise sur pull-over, smoking… Elle arbore le tout avec une facilité déconcertante. Des tenues souvent féminisées par des cols claudines, ou club (des cols arrondis), des jupes courtes à volants et des bijoux fantaisies.

Jenilee

Jenilee, contribue au blog The Style Blogger,  et y présente trois série de tenues inspirées des gardes-robes masculines. Dans un style plus conservateur elle reprend les codes du gentleman: couleurs pâles, coupes classiques, bretelles et bérets, à l’ancienne.

Sélection shopping:

Pour conclure, ne manque que la sélection de basiques adhoc pour vous lancer! Des chemises, aux cols recherchés ( Mao ou Claudine pour un côté écolière et plus féminin), dans des matières et des motifs authentiques. Pour l’automne, un duffle coat réconfortant et un pull tricoté au col rond à porter sur une chemise pour mettre en valeur son col, ou sur une robe pour vous réchauffer les jours de pluie. Pour les pantalons, on favorise les coupes droites et les matières brutes et solides. En ce qui concerne les chaussures misez sur des derbys et ne vous interdisez pas les talons, qui féminiseront vos tenues. D’ailleurs,vous pouvez vous lâcher sur les bijoux et le clinquant!

1. Chemise col Mao – Mango 2. Chemise col claudine – ASOS 3. Chemise jean – Topshop 4. Chemise – Topshop 5. Duffle Coat – Topshop 6. Bonnet – A.P.C. 7. Bague – Topshop 8. Collier multirang – Topshop 9.Pull – H&M 10. Chino – Topshop 11. Skinny – Topshop 12. Brogue – Topshop 13. Loafer – Topshop

 

À propos de Rookie

Débutante.

Publié le 14 octobre 2011, dans Beauty Queen, Mode, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 8 Commentaires.

  1. Cet article me rassure. Hier je me suis achetée des ballerines, exprès car je trouvais que mes converses et ma vieille veste en velours à coudes que je traine depuis trèèès longtemps n’était pas assez féminine. Et là je me rends compte qu’en travaillant un peu plus ce « look » garçon, on peut faire ressortir son côté féminin, tout en continuant à porter des converses (qui ne vont pas mal aux pieds!). Merci et un + pour le pull de chez H&M.

    J'aime

  2. Super article 🙂 J’adore le duffle coat et le pull de chez H&M.

    J'aime

  3. J’suis contente que ça vous parle, et que ça vous plaise!
    Ca m’a fait plaisir de préparer cet article d’autant plus que c’est un « style » qui me correspond bien et que la sélection shopping, c’est un peu ma wishlist.
    Merci pour vos commentaires!

    J'aime

  4. C’est comme ça que j’essaie de m’habiller ! J’aime bien m’habiller en fille parfois mais rarement quand je suis toute seule, je n’aime pas trop attirer l’attention, en plus comme j’ai un visage un peu angélique, j’ai l’impression que m’habiller un peu plus strictement me donne du crédit, que ça participe à ma crédibilité. J’ai déja les derbys, les chemises, si j’avais plus de sous je m’achèterais plus de pièces comme ça ! En tous cas super article Rookie, merci !

    J'aime

  5. Super article ! J’aime l’esprit aussi, l’idée de s’assumer, de dire un peu merde à la « phallocratie » (lol). Personnellement je ne m’habille pas comme ça parce que ce n’est pas mon style mais j’avoue que j’envie souvent les mecs qui mettent un jean et un t shirt et hop, alors que nous on se coltine les talons et autres trucs qui font mal. C’est pour ça que les filles qui s’habillent en garçon c’est cool !

    J'aime

  6. Arg, les photos ne marchent pas ici.
    Mais le texte m’a suffit et j’adhère totalement à ce style. D’ailleurs, si tu le permets, je ressortirai ton article à chaque fois qu’un pote insistera pour que je m’habille « en fille ».

    J'aime

  7. Ha ouai donc c’est officiel, on est en automne. Article très sympa, ça donne envie d’aller s’acheter des fringues, merci (ou pas) Rookie !

    J'aime

  8. Génial ! C’est quelque chose qui me parle beaucoup, dans l’allure générale (simple, plutôt discret, un style ni emprunté ni encombré!), mais surtout dans la philosophie associée : être bien dans sa peau, vivre au grand air, vivre avec ardeur, c’est exactement ça ! J’ai bien aimé l’historique aussi, petit hommage à tous les garçons manqués qui nous ont précédés, car ça n’a rien de neuf cette tendance. ET TANT MIEUX !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :