Cueillir soi-même ses fruits & légumes!

Les parisiennes en manque d’activité originale et au grand air vont être heureuses : se sentir à la campagne, profiter du beau temps (quand il y en a), savourer des produits sains et frais, et tout ça à 30 minutes de la capitale, c’est POSSIBLE ! Vous vous sentez d’enfiler la tenue de la parfaite agricultrice ? Vous voulez réveiller des vieux souvenirs du jardin de papi et mamie ? Rien de plus simple, allez donc cueillir des fruits et légumes bio dans l’une des fermes de la région parisienne. Ici, c’est de la ferme « Chapeau de paille » de Coubert en Seine et Marne dont il est question.

C’est donc un dimanche, en plein mois de juillet, que j’ai décidé d’embarquer mon amoureux et un ami dans cette vaste, très vaste ferme. Un conseil, il vous faut être un minimum préparée : il est utile de ramener un sécateur, un chapeau (de paille si vous voulez coller à l’ambiance), et pour les averties, une paire de gants, une glacière et des bonnes chaussures. La première tâche que vous devrez accomplir c’est… choisir une brouette ! Même si la capacité vous effraie, je vous assure que vous risquez de repartir avec une brouette bien pleine de bons produits dont vous serez fière car, oui, c’est vous qui les aurez cueillis avec vos petites mains. Les premières serres que vous découvrirez sont celles des tomates : classiques, cœurs de bœuf, traditionnelles, cerises … équipée de plusieurs récipients donnés à l’entrée, vous récolterez tout ce que vous souhaitez ! Il y a énormément de choix et c’est l’occasion de découvrir et gouter des produits inconnus. L’exploitation s’étend sur plusieurs kilomètres et une grande sélection de fruits et légumes est disponible: pommes, aromates, courges, carottes, choux, groseilles, prunes, maïs, haricots … Vous deviendrez incollable sur quelle plante correspond à quel pousse et vous vous étonnerez de la beauté, de l’odeur et de la grosseur des produits !

Le point fort de la cueillette reste sans doute la dégustation sur place … car il est bien entendu permis de goûter ce que vous achetez, et c’est un vrai bonheur ! Les produits sont frais, goutus, on sent réellement la différence avec les fruits et légumes des grandes surfaces. Mon gros coup de cœur revient sans hésitation aux fraises : les meilleures que je n’ai jamais mangées. Certes, la cueillette peut être fatigante car l’on marche énormément, on se baisse, on fouine dans les plants, on se fait griffer dans les buissons à framboises, menacer par les guêpes aux fraises … mais la satisfaction et la qualité des produits en valent largement la chandelle. De plus, on vous réserve une belle surprise : il est possible de cueillir soi-même … des fleurs ! En guise d’exemple, nous sommes repartis avec trois plans de lys et un plan de roses (soit environ cinq fleurs) pour moins de trois euros ! Elles ont tenu assez longtemps et sentaient très, très bon. C’est donc une activité qui flattera vos papilles ET vos narines. En un peu plus de deux heures, nous sommes repartis avec des tomates cerises, des concombres, une salade énorme, des fraises, des framboises, des pommes de terre, des fleurs et j’en passe, pour une vingtaine d’euros seulement. Si vous êtes pointilleuses, vous ajouterez le coût de l’essence car les champs Chapeau de paille ne sont évidemment pas à côté des grandes villes. Pour résoudre ce problème, il est possible sur le site de trouver un système de co-voiturage !

Pour ne pas être déçue, un calendrier est également disponible sur internet pour prévoir à l’avance ce que vous allez cueillir. En septembre par exemple, ce sera la période idéale pour le céleri, les courges, les mûres ou encore la rhubarbe.

Une fois chez vous, vous vous poserez sans doute une question cruciale : comment déguster tous ces fruits et légumes ? Le site encore une fois propose plein de recettes ! Mais parfois, rien ne vaut une bonne dégustation traditionnelle, sans cuisson ni assaisonnement …

Si vous êtes convaincues, n’attendez pas et recherchez dès maintenant la ferme la plus proche de chez vous, il y en a partout en France !

À propos de AnneLise

Funny, sensitive and generous but terribly emotional, touchy and not-confident.

Publié le 13 août 2011, dans Cuisine, Day By Day, Société, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. J’allais dire pareil, les bons légumes du jardin peuvent être mangés sans aucun accompagnement. Je crois que la plus grosse différence entre les produits de potager et ceux des champs industriels se voit sur les tomates : la chair, la peau, le gout, la constitution…

    J'aime

  2. Mais trop fort, c’est chez moi ! J’ai passé mon enfance là bas, ma grand mère habite juste à côté et on allait prendre nos fruits et légumes là bas ! C’est vrai que c’est hyper agréable.

    J'aime

    • Yeaaaaaah Coubert ! 😀 C’est chez moi et c’est trop agréable de prendre un coup de soleil en cueillant des fraises et des cerises ! 😀
      A coté y’a même une boutique avec leurs produits qui sont trop trop bon . J’y vais tous les mois, et en plus c’est pas forcément très cher ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :