DSK : sexe, politique et média

On le prédisait « THE socialist » pour les élections de 2012  à grands coups de dossiers spéciaux dans la presse ; il est désormais THE big problem pour les éléphants roses, merci de faire un triomphe à Dominique Strauss Kahn, DSK pour les intimes. Enfin intimes… Entre Tristane Banon, Piroska Nagy (mais si vous savez, cette économiste hongroise au FMI en 2008. Comment ça, ça vous parle pas ?) et Ophelia, la notion d’intimité ne semble pas beaucoup parler à DSK. Enfin passons et venons-en aux faits : dans une chambre d’un Sofitel à New-York, Dominique Strauss-Kahn, alors patron du Fonds Monétaire International aurait agressé sexuellement une femme de chambre.

Fini Fukushima, rien à branler du Yémen ou des concombres tueurs : DSK est là. Et même si le scénario n’est pas très palpitant – remarquez, The Tree of Life a bien été récompensé par la Palme d’Or hein – ça fait parler. Un peu comme les Martine, mais en version non censurée pour adultes en somme. C’est toujours la même chose, mais on ne s’en lasse pas. On connaissait DSK grand séducteur, DSK coureur, DSK « le chimpanzé en rut », DSK peloteur de journalistes, voici maintenant le nouvel opus : DSK le violeur présumé. Remarquez que la progression n’est pas très flatteuse. Passer du souverain couronné par les médias au « violeur-de-femme-de-ménage-pauvre-travailleuse-africaine-de-surcroit-c’est-un-scandale-quel-salaud-va-crever- ! », c’est pas très royal ça…

« Oh les filles oh les filles… Elles me rendent marteau ! »

Pourtant, faut pas non plus le blâmer le pauvre petit. Déjà, il a eu le mérite de faire parler de la France, après son échec cuisant à l’Eurovision. Ouais. Puis quand on est un tombeur comme lui (sic !) et que « des femmes font des numéros de claquettes dignes des plus grandes prostituées […] pour coucher avec lui » (Véronique Bensaïd, militante socialiste de Sarcelles devenue conseillère parlementaire de DSK à Bercy en 1998), tout s’explique. Tiens d’ailleurs pendant qu’on parle de prostituées, figurez-vous que Natasha Kiss, la pornostar italienne (qui a quand même été nommé meilleure actrice pour le prix Nymphe du Festival international de cinéma érotique de Barcelone en 2004, hé ouais.  Namého !), affirme qu’il n’est pas un buffle et qu’il lui aurait même fait un câlin. Il en deviendrait presque mignon le Dominique. Mais bon, faut relativiser, face à Berlusconi, il n’est pas de taille. Enfin, trêve de plaisanteries, le plus surprenant c’est qu’Anne Sinclair, sa charmante petite femme ancienne journaliste (ah tiens ?) ne lui en veuille toujours pas. Remarquez, si elle n’avait pas eu mal au crâne la veille au soir, tout cela ne serait peut-être pas arrivé. Mais faut positiver et voir le bon côté des choses : vous vous lassiez de la Nintendo DS ? La DS-I n’était pas assez tendance pour vous et la 3DS ne vous intéresse pas ? Faites place au tout nouveau jeu super « in » : la DS-K ! Le but est simple. Un petit bonhomme au corps d’athlète s’ennuie dans sa chambre d’hôtel. Pour l’amuser, attrapez les femmes de chambre. Le jeu est simple, gratuit, sans obligation d’achat, sans conditions écrites en police Agency taille 8 et disponible immédiatement ici

Palace surveillé

Oui je sais, vous allez me dire que je suis méchante et que je ne devrais pas me moquer de cette si moche affaire. Mais en même temps, on n’a pas toutes la chance d’être en détention dans une maison de 632 mètres carrés, sur quatre niveaux, dans le quartier bobo de TriBeCa en plein cœur de Manhattan (pour les curieuses, l’adresse précise est le 153 Franklin Street) avec une salle de cinoch privée, un spa, une cave à vin et une salle de gym, quoi. Bon, d’accord, nous, on peut utiliser sans limitation ni surveillance Internet, le téléphone, sortir librement et recevoir chez soi plus de quatre personnes en même temps sans avoir à demander la permission six heures à l’avance. Mais quand même. Le Perv’ est installé dans l’ancien quartier de John F. Kennedy Jr et de sa femme Carolyn. Si c’est pas la classe ça. Et petite cerise sur le gros bordel actuel : DSK a décidé de démissionner de son poste de FMI. Dommage, se diront certains, il n’y a jamais eu autant de femmes dans l’institution qu’avec Dodo. Enfin, si Lagarde lui succède, on est à peu près certaines qu’il n’y aura plus de scandales sexuels.

Allez, juste pour le plaisir des yeux, la pitite vidéo de la prison un tout petit peu dorée de notre cher DSK

Publié le 2 juin 2011, dans Day By Day, Société, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Good job Seif’. J’adore ton article.

    J'aime

  2. May-Toffee

    Au contraire de Narcisse, j’aime assez cet article. Je suis lassée des révélations spectaculaires des médias, de ces débats quotidiens. Au moins, ça m’aura fait esquisser un sourire, l’angle d’attaque change de vue, et un peu de variété, j’approuve! 😛
    (par contre évidemment c’est subjectif, mais je l’ai pris au 2nd degré … )

    J'aime

  3. C’est un peu trop subjectif à mon goût (chacun ses goûts comme on dit !) et j’avoue que ça me crispe un peu. Mais bon, ce sont mes convictions personnelles, ça n’empêche pas de trouver un intérêt à l’article, même si j’avoue que je m’attendais à quelque chose d’un peu différent à la vue du titre !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :