Revue du web #10

La revue du web oubliée, revue du web abandonnée, revue du web disgraciée, mais la revue du web updatée ! C’est l’été, il faut tromper l’ennui et l’Internet, votre fidèle allié des heures errantes entre 1h et 3h du mat les soirs de canicule, ne manque jamais à sa mission de divertir les plus cyniques d’entre nous. Au programme au mois d’août : de la chambre de fille, du dessin d’enfant et comment faire un trailer vraiment flippant pour un truc en apparence aussi inoffensif que livre de têtes ?

On commence par du très utile : un site qui fait le bruit de la pluie. (non sérieux, je suis la seule à me précipiter au lit dès que j’entends trois gouttes de pluie après 21h pour m’endormir bercée par l’averse ?)

Twitter anyone ? Des individus spirituels lisent les instants de vies en 140 caractères de célébrités indispensables comme Lindsay Lohan ou P.Diddy. De quoi te convaincre de te taire, à jamais.

Yes please.

La page flickr à ne pas louper : celle de Thomas Shahan, deux questions sont sur toutes
les lèvres :
1 . comment est ce possible que la nature ait donné des trucs pareils ?
2 . pourquoi s’infliger ça ?

Une liste qui indique, suivant quel est notre auteur préférée, quelle serait notre personnalité. Méchant et facile : de la bonne cam pour la revue du web.


Ca fait flipper : un truc chelou dans le ciel en Norvège

L’incontournable quota d’animaux mignons :

Petit fail des familles, un enfant fait un hommage dessiné à sa maman.

Notre petite Tavi favorite a fait un chouette post sur un chouette sujet : les adolescentes dans leur chambre dans les films. A voir sur son blog.

Le meme qui a cassé l’Internet cet été, c’était celui de la camwhore Jessi Slaughter. 11 ans, le langage fleuri, aura probablement besoin d’un bon orthodontiste à terme, a secoué 4chan et aura eu, à regret, sa semaine de gloire sur le net. Comme la chose a proliféré, autant se rendre directement sur l’indispensable : Know Your Meme, pour se familiariser avec l’histoire, si jamais vous avez pu y échapper.

Enfin, la revue du web rend hommage à notre gourou à tous, Mark Zuckerberg, voici une décharge d’émotions gratuite grâce au déconcertant et dramatique trailer du film de Fincher à propos de Facebook qui sortira à l’automne.

C’est fini pour cette fois, à la prochaine, et d’ici là, n’oubliez pas que les conséquences ne
seront jamais les mêmes, et vivent les baffes de Don Draper !

Publié le 6 août 2010, dans Revue du web, Web, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :