Pourquoi on a le droit d’aimer la mode ?


 

Peut-être qu’il existe parmi vous quelques irréductibles qui considèrent encore, à l’heure du vintage, d’asos.com, et des blogs mode par milliers que la mode est un sport superficiel de dinde décérébrée. Pourtant, on a aujourd’hui mille et une bonne raisons d’aimer la mode, et ce, de façon légitime, rassurez vous, ni Serize ni moi n’allons vous les exposer par le menu, par contre, il se peut qu’on essaye de vous convaincre que la mode, loin d’être l’invention du diable même s’il lui arrive de s’habiller en prada, est aussi votre meilleure amie.

La mode c’est quoi ?

Pour certaines, la mode est un luxe, pour d’autres c’est un art, elles passent leur temps à soupirer devant les photos de Vogue, Lula ou autres magazines supra-léchées, pour les dernières il s’agit simplement de stratégies marketing et capitalistes à fort potentiel culpabilisateur… Mais pour pas mal de jeunes femmes, boostées par la créativité de leurs congénères, rendue totalement accessible grâce à Internet qui abolit bien des frontières culturelles, c’est un terrain de jeu et une source d’inspiration sans borne. Et à Glorybox, la mode c’est quoi ?

L’avis de Greymalkin
Pour moi, s’habiller a avant tout un côté fonctionnel, mais je suis au courant qu’une tenue indique toujours quelque chose : une humeur, des inspirations, des influences. Si mes tenues du jour sont toujours conditionnées par ce que je vais faire durant la journée, j’aime tout de même m’amuser un peu avec les codes, l’histoire, ma propre silhouette bref renvoyer quelque chose au monde. Je suis complètement partisane de l’idéologie transmise par Chanel : il faut pouvoir vivre dans ses vêtements, ne pas être entravée, mais ils sont votre marque de fabrique. Comme la musique, les vêtements disent quelque chose, nous mettent dans un certain état d’esprit, et il ne faut pas louper une occasion de rendre sa vie un tout petit plus créative que d’ordinaire, par exemple en apportant du soin au choix de sa tenue.

L’avis de Serize
Mes premiers rapports à la mode: des défilés dans le JT de 13h. Je me demandais comment et qui pouvait bien porter ses vêtements aux structures improbables et aux couleurs trop excentrique, même pour les années 90… Je m’étais dis que la haute-couture, c’était vraiment pas pour les gens normaux…
Et je n’ai pas tellement changé d’avis depuis. Mais j’ai compris que la mode ne se résumait pas qu’à ça, qu’elle pouvait devenir un jeu de tous les jours. C’est d’abord le jeu des apparences. Parce que même si l’habit ne fait pas le moine, on n’est pas dupe : on sait qu’il y aide pas mal. Sans même parler de style ou de genre, votre apparence raconte un peu votre personnalité. La mode, c’est aussi un jeu esthétique, artistique, qu’illustre les éditoriaux de nos magazines. Un jeu de couleurs, de motifs, de formes, qui devient personnel et s’adapte aux formes de chacun, par les proportions, les longueurs, les largeurs, les effets d’optique. Alors la mode, du moins pour moi, c’est l’un des meilleurs moyen de s’affirmer, de se montrer créatif, de s’amuser et d’égayer son quotidien.

3 bonnes raisons d’aimer la mode

Greymalkin :
1 – Vos vêtements sont une des premières choses que les gens voient de vous. Si c’est superficiel d’émettre des jugements définitifs sur votre personnalité à partir de votre tenue, c’est naïf de croire que nos vêtements ne renvoient pas une certaine image de nous même. Choisissez votre identité avant qu’on décide pour vous qui vous êtes !

2 – C’est rigolo de mélanger les couleurs, les matières, les formes, la mode, d’essayer de nouvelles combinaisons, par exemple en joignant un défi comme « 30 jours avec une garde robe limitée » : 4 robes, 2 paires de chaussures, 5 tops, 3 accessoires…

3 – C’est une bonne façon de s’affranchir d’un manque de confiance en soi : en se glissant dans telle forme de jean qu’on croyait impossible à porter parce que la circonférence de notre cuisse droite n’est pas réglementaire aux diktats de la société de consommation, puis en chaussant des talons de 10 cm le lendemain et une robe le soir venu, on apprend à se détacher de ses complexes physiques pour se concentrer sur des choses un tout petit peu plus importantes et passionnantes : qui on est, ce qu’on fait…

Pour Serize

1 – Avoir de jolie fringues, pas forcément onéreuses, c’est aujourd’hui un excellent anti crise. Et dans tous les cas, ça remonte souvent le moral de se sentir bien dans des vêtements pour lesquels on a une affection particulière, de part leur aspect, ou un souvenir qui s’y rattache, qui sait..

2 – Aimer la mode, c’est éveiller sa créativité ! C’est un domaine tellement riche en idée qu’il est difficile de ne pas y trouver son compte ou ne serait-ce qu’une légère inspiration.

3 – Enfin, aujourd’hui, aimer la mode, c’est aussi élargir ses horizons. Peut-être, ua premier abord, d’une manière superficielle. Sous la forme d’un motif, de couleurs et de tenues. Mais il ne tient qu’à vous d’approfondir cela et de découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux mode de vies.

Apprendre à avoir confiance en soi grâce à sa garde robe

Le conseil de Greymalkin :
Si la mode n’a qu’une vertu, c’est sans doute celle de nous réconcilier avec nous-même : ça paraît bien ronflant comme ça, mais attendez-voir. Vous connaissez sans doute déjà Beth Ditto du groupe The Gossip, soyons honnête, elle a l’air d’avoir mangé sa famille pour le petit déjeuner. Est-ce qu’elle a xx kilos en trop ? Oui. Est-ce qu’elle a du style ? OUI. La mode nous permet de voir un peu plus loin que l’edito du Glamour typique. Avec la mode, tout est permis, on peut tout oser, à condition de le faire avec chien, personnalité, style. Un peu comme Stella, le mentor des terribles jumelles de Painfully Hip, à qui on devrait toutes penser régulièrement.

Le conseil de Serize
Encore plus aujourd’hui qu’hier, avec la prolifération des blogs, la vrai mode, c’est celle des vrai gens. Elle ne vous force pas à être maigre, elle ne vous veut pas blonde et toute en jambe. Elle vous force à vous assumer, à vous sublimer, à prendre confiance en vous ! Apprendre à avoir confiance en soin grâce à la mode, ça veut dire prendre plein considération de vous même, de votre silhouette et de vos atouts. Ensuite, faire tout un tas d’essai … se tromper. Se tromper est définitivement le meilleur moyen d’apprendre à se connaître. Empiriquement, on se fixe les bonnes limites et ont fait de meilleurs choix quand on s’est souvent trompé. Une fois que vous saurez où vous voulez allez, l’assurance et la confiance que vous avez envié à temps de filles, et bien, elle viendra tous naturellement.

Nos sélections streetstyles préférés

Ce qui a fait du bien à la mode dernièrement : l’éruption des blogs streetstyles et des blogs de mode en tout genre, écrits par des filles passionnées, affamées, de mode, de style, toutes semblant avoir beaucoup plus de personnalité, d’esprit et d’impertinence qu’une rédac’ de féminin typique au grand complet (dont on nous martelait pourtant les lubies et autres caprices comme des injonctions absolument nécessaires pour « être à la mode »). Depuis 4 ans, on parle un autre langage à propos de la mode, et c’est sans doute la meilleure chose qui lui soit jamais arrivée (après la naissance de Karl Lagerfeld, quelque part au milieu du siècle dernier). Le mot d’ordre semble être avant tout de trouver qui on est, tranquillement, à son rythme, et c’est une immense source d’inspiration pour toutes les filles qui elles même se cherchent, et pour toutes celles qui aiment juste les trucs jolis, inspirants, créatifs, comme une grosse bouffée d’air quand on suffoquait devant l’einième vitrine de prêt-à-porter servant la même chose que le voisin.

Greymalkin’s daily fashion-porn

Le blog de Géraldine Dormoy (Café mode) : Géraldine ne revendique pas de style particulier, rassurante elle confesse d’ailleurs régulièrement être en quête de son allure bien à elle, si Géraldine Dormoy a fait son trou dans la blogosphère française, au point de devenir journaliste pour la section mode de l’Express, c’est avant tout pour son discours intelligent, fin, passionné et passionnant sur la mode, les créateurs, celle d’aujourd’hui et celle d’hier. Pour moi, c’est l’observatrice du petit monde bouillonnant et ultra glamour qu’est le monde de la mode : indispensable pour se mettre à jour !

Le blog de Rumi (Fashion Toast) : ardente, über sexuelle, animale, Rumi alimente son blog d’autoportraits à couper le souffle. Son style, presque agressif parfois, rappelle totalement la Californie (où elle vit) : overthetop, mélange de matières, toujours à la fois violent et toxique… Loin, loin, loin du chic français.

Le blog de Tavi (Style Rookie) : Tavi, 12 ans, un humour totalement barré, rape à propos de Rei Kawakubo et, d’après ses photos, a toujours l’air de sortir d’une répétition pour la pièce de théâtre de l’école. Déjantée, (déjà) hyper cultivée et stylée, Tavi a un sens du style acéré !

Le blog de Scott Schuman (The Sartorialist) : Parmi les touts premiers blog de streetstyle, The Sartorialist demeure le plus classy et le plus élégant: les photos, évidemment sont toujours très belles, mais aussi hyper émouvantes et intemporelles (c’est bienvenu au pays des tendances expresses). Que Schuman photographie une rédactrice de mode à la sortie d’un défilé à Milan, un couple en plein NoLiTa, une étudiante à Paris ou un vieux monsieur à Boston, il le fait toujours en capturant l’essence de son modèle.

Serize’s daily” fashion-porn”

Le blog de Camille (Childhood flames) : Camille a un goût incontestable en ce qui concerne la mode. Et même si la couleur n’a pas de place dans sa garde-robe, on retiendra chez elle l’art de jouer avec des pièces basics, et de marquer son originalité dans des silhouettes particulières. C’est aussi une jeune fille très créative et passionné de couture, pleine d’idée à copier.

Le blog de Karla (Karla’s closet) : Toujours posé sur des talons d’une douzaine de centimètre, on peut dire que Karla en impose. Féminine sans être nunuche, grunge tous juste comme il le faut, cette jeune femme maîtrise la justesse. Et son originalité en fait une excellente source d’inspiration.

Le blog de Craig (Altamira NYC) : Du street-style à l’état pure. Des gens plus ou moins célèbre, plus ou moins encré dans le mileu de la mode défile dans ce blog. Chacun avec leurs style particulier qui marquent souvent l’esprit, par une posture, un accessoire particulier. Ce que j’aime, c’est la sélection faite dans les photos, qui fait qu’on est rarement indifférent.

Le blog de Garance Doré : Connue dans le monde entier, elle est, même si elle ne le revendique pas, la touche française du milieu. La beauté de son blog réside dans ses illustrations, dans ses photos de streetstyles, et dans ses récits au style frais et marrant, bourré de références modesques.

(en collaboration avec Serize !)

Publié le 23 mars 2009, dans Mode, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :