Archives Mensuelles: février 2007

Ces chanteuses maltraitées

Incroyable de voir à quel point la plupart des chanteuses se sent obligée d’écrire sur les hommes qui traversent leur vie, voire de s’en plaindre a volo. Tellement que les (trop) rares exceptions s’excusent de ne pas coller à la tendance, au point de se justifier auprès de nous et de leur cher et tendre, comme Zazie: « On n’écrit pas sur ce qu’on aime, sur ce qui ne pose pas problème, voila pourquoi je n’écris pas sur toi. Rassure toi« .

Bien qu’elles parlent toutes de la même chose, ces chanteuses sont aussi nombreuses que différentes, autant de raisons pour nous de rire (mais en silence, les pauvres, elles souffrent).

Il y a la prise-de-tête-épuisante, qui n’est pas rancunière, mais qui braille de longues métaphores ringardes quand même, comme Lara Fabian « D’accord il existait d’autres façons de se quitter, quelques éclats de verre auraient peut être pu nous aider, dans ce silence amer j’ai décidé de pardonner les erreurs qu’on peut faire à trop s’aimer… Je t’aaaaaaaaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiime ».

Il y a la fausse bonne copine, qui voudrait que toutes les filles du monde soient aussi malheureuses qu’elle, à commencer par les amies, quitte à foutre la merde dans leur couple, comme Vitaa « Mel, tiens toi prête faut que je te parle, tu vas passer tes journées dans le noir, Mel je le sens je le sais j’en suis sure il se fout de toi ouais ».

Il y a l’hystero, qui se révèle être la fille cachée de Hulk et d’Isabelle Alonso, et huuuuuuuuuuuuuurle sa colère tout son saoul quitte à ce qu’on file prendre rendez vous chez Audika, comme Kelis « I HATE YOU SO MUCH RIGHT NOW, I HATE YOU SO MUCH RIGHT NOW, I HATE YOU SO MUCH RIGHT NOW, AAAAAAAAAAAAAAAAAAH ».

Il y a la maso, qui non contente d’être cocue jusqu’à la glotte, voudrait devenir la meilleure copine de sa rivale, voire écrire une thèse sur elle, comme Patricia Kaas « Je voudrais la connaître, savoir comment elle est, est-elle ou non bien faite, est elle jolie ??? Oh je voudrais la voir longtemps, la regarder. Connaître son histoire, et son décor, et son passé ».

Il y a la niaise, qui clame haut et fort son désir de célibat (peut être une solution au fait que de toute façon elle n’a pas le choix) comme Lorie « Moi j’préfère rester toute seule ! Sous leurs airs innocents ce sont de vrais brigands ! Quoiqu’ils me veulent moi je préfère rester toute seule ! ».

Il y a la trop-bonne-trop-conne, qui aime tellement son homme qu’elle accepte de le prêter à tout le monde, tant et si bien que Monsieur oublie tout simplement jusqu’à son prénom, comme Hélène Segara « Il y a trop de gens qui t’aiment, et tu ne me vois pas. Je ne sortirai pas indemne de cet amour avec toi. Il y a trop de gens qui t’aIIIiiiiiiiiment, qui tournent autour de toi. Tous les mots d’amour que je sème tu ne les entends pas ».

Et enfin, il y a la malheureuse qui n’apprendra jamais de ses erreurs, qui collectionnera mariages foireux et petits amis pourris par peur de la solitude, et dont la toute première chanson donnera le ton, comme Britney Spears “My loneliness is killing me, I must confess I still believe ! When I’m not with you I lose my mind, give me a sign!! Hit me baby one more time !!!

Aaaaah tant de femmes bafouées, humiliées, maltraitées, par les méchants hommes au cœur de pierre, et tant de disques vendus… Coincidence ? Je ne crois pas…

%d blogueurs aiment cette page :